Faits Divers

SAINT-GILLES L’inquiétant profil d’un délinquant sexuel

Palais de justice de Nîmes. DR
Palais de justice de Nîmes. DR

« Je vais vous demander l’application la plus rigoureuse de la loi pénale, de l’écarter de la société, de protéger les enfants. Je souhaite qu’il soit condamné à 2 ans de prison et une interdiction de séjourner à Saint Gilles », déclare le Procureur Patrick Bottero à l’adresse d’un homme de 27 ans qui est face à lui dans le box du tribunal correctionnel de Nîmes. Le magistrat du Parquet demande la peine maximale prévue par le Code Pénal pour « des exhibitions sexuelles en récidive ».

Le profil de cet homme de 27 ans, « est très inquiétant », poursuit le parquetier. Il a déjà été condamné en région parisienne où il vivait il y a quelques années pour des exhibitions. Il a des addictions aux images pédopornographiques, le tout dans un contexte d’usage important de produits illicites. Installé à Saint Gilles, il a récidivé les 5, 12 et 13 juin selon un même mode opératoire. Il se met derrière un fourré, à proximité d’enfants et il se masturbe. Des enfants âgés de 4 à 12 ans, ont vu cet homme dans sa plus simple tenue. Les parents des victimes sont tous venus dire à l’audience les conséquences de ces actes pour des petits. Lorsque la présidente du tribunal correctionnel, Géraldine Maitral, énonce les faits, le prévenu marmonne. Longiligne, maigre, une petite barbe épaissit un peu son visage. « Je sais, j’ai un problème, mais j’ai le désir de me soigner », glisse-t-il à peine audible.

- C’est la vue des enfants qui déclenchent des pulsions chez vous ?, demande la présidente.

- Oui, j’ai des pulsions occasionnelles, poursuit-il. Je ne m’explique pas, je ne sais pas d’où ça vient.

Le tribunal l’a condamné à 2 ans dont 18 mois avec un sursis et mis à l’épreuve. Il reste en détention. A sa sortie, il ne devra pas séjourner à Saint Gilles et se trouver près d’une école. Il a une obligation de se soigner et de travailler. S’il ne respecte pas les conditions énumérées à l’audience, il sera reconduit en prison.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité