Faits Divers

BAGNOLS Il se bat à l’hôpital pour être raccompagné chez lui par les pompiers ou la police

Photo DR
Photo DR

Un homme de 36 ans, qui a déjà fait parler de lui à l’hôpital de Bagnols-sur-Cèze où il a l’habitude des incivilités, s’est retrouvé mardi, en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Nîmes pour « violence, outrage, et menace d’un  crime ou d’un délit à l’encontre d’un chargé de mission se service public ».

L’incident se passe le 23 mai dernier, dans un service de l’hôpital de Bagnols-sur-Cèze où cet homme avait été admis pour des douleurs à un genou. Le médecin le prend en charge, avec une auscultation et une  radiographie. Après analyse, le praticien revient vers son patient et lui annonce la terrible nouvelle : une simple contusion. Il est invité à repartir chez lui. Bien entendu la prescription ne prévoyait pas que cet homme qui n’a pas le permis de conduire soit raccompagné chez lui par les pompiers qui avaient déposé le blessé aux urgences. Et c’est là, que la situation va dégénérer.

Car si sa jambe le fait boiter, les poings eux sont vifs et précis. Alors que le médecin en prend plein les oreilles d’insultes et de menaces, un surveillant voyant la scène s’aggraver décide d’intervenir. Il ose poser la main sur l’épaule du « blessé » qui se retourne et lui met deux directs dans les dents.

Résultats : la police est vraiment appelée pour prendre en charge l’agresseur qui est accompagné pas très loin de son domicile dans une geôle du commissariat où il est placé en garde à vue.

Ce mardi au tribunal où il comparaissait détenu, le prévenu a reconnu l’ensemble de son l’œuvre. Il a joué la partition de l’alcoolémie pour essayer d’amadouer les magistrats. Le vice procureur Alexandre Rossi ne sait pas fait endormir par cette douce mélodie et a rappelé que « l’hôpital devait rester un sanctuaire ». Il a réclamé 8 mois de prison dont 6 avec sursis. Le tribunal a suivi ses réquisitions.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité