Société

ALÈS 50 fonctionnaires en grève devant l’hôtel des impôts

Centre des finances publiques de St-Privat-des-Vieux. EL/OG
Centre des finances publiques de St-Privat-des-Vieux. EL/OG

A l'appel national de l'intersyndicale FO, CGT et Solidaires, une cinquantaine d'agents étaient mobilisés ce matin pour bloquer l'hôtel des impôts d'Alès, le jour échéance de paiement de la taxe d'habitation. Objectif : dénoncer des transferts de service et des suppressions de postes à répétition. "La Direction Générale des Finances Publiques a perdu près 37 000 emplois en 13 ans et 159 emplois dans le Gard depuis 2009 !", fustige Loïc Valverde, secrétaire départemental Solidaires. Et à Florence Diot, FO, de renchérir : "On a donc déjà fait des efforts, mais on est au bout. Et ça n'a pas servi à grand chose à l'Etat qui veut faire des économies. Il faut bien des gens derrière les guichets. Le centre de Nîmes reçoit parfois 1000 personnes par jour".

Les deux sites nîmois et alésiens sont paralysés au moins jusqu'à la fin de la semaine. Les syndicats demandent une reprise du dialogue social pour, en premier lieu, geler les transferts de service. Sur 120 agents cévenols, 15 devraient ainsi rejoindre la capitale gardoise l'an prochain. Il en sera de même pour les administrés concernés par les démarches de cadastre, succession et hypothèque. A 11h ce matin, les pétitions gardoises avaient récolté 1000 signatures en seulement 2 jours.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité