Société

LA GRAND’COMBE Une maison de santé pour février 2018

Pose de la première pierre, ce jeudi matin. EL/OG
Pose de la première pierre, ce jeudi matin. EL/OG

D'ici quelques mois, une maison de santé plusridisciplinaire verra le jour à la Grand'Combe, près du centre ville. Objectifs : renforcer le parcours santé et attirer plus de jeunes médecins.

Comme de nombreux territoires ruraux, La Grand'Combe est de plus en plus touchée par la désertification médicale. Quatre généralistes ont pris leur retraite en 2013 et aucun n'a été remplacé. Parmi les sept restant en activité, trois sont à 18 mois de la retraite. La moyenne locale est d'un docteur pour 2000 habitants, contre 928 dans le Gard, et 617 en France.

Un constat alarmant qui a poussé, en 2013, des acteurs du territoire à se regrouper en association. Trois ans et demi plus tard, le projet est lancé. Médecins, kiné, pédicure, orthophoniste, laboratoire, une quinzaine de praticiens devraient poser leurs valises au sein du Pôle santé de la Grand'Combe en février 2018. "En concentrant les compétences, on mutualise les acquis et les dossiers sont partagés.  C'est beaucoup plus accessible et confortable pour une population vieillissante qui a besoin d'un suivi dans son parcours de soin. Par ailleurs, aujourd'hui, les jeunes ne veulent plus faire 70h par semaine imposés par le métier de médecin de campagne. Dans une maison de santé, ils peuvent partir plus facilement et confier leurs patients à leurs confrères", assure Brigitte Bouzige, présidente de l'association des professionnels de santé du Bassin des Cévennes.

Deux à trois "box" sont encore disponibles pour ces diplômés débutants qu'il va falloir attirer sur le secteur. "On va accueillir des internes en stage pour leur faire connaître notre fonctionnement", avance la pharmacienne.

Géré par l'association, le futur bâtiment pluridisciplinaire s'entendra sur 1200 m² et deux niveaux et sera financé par les collectivités. Sur 1,9 millions d'€ d'investissement, tous ont mis la main à la poche : Etat, Europe, Conseil départemental, Région, et Pays Grand'Combien grâce à l'emprunt. "Il sera remboursé par les loyers des libéraux", rassure Patrick Malavieille, président de l'intercommunalité.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité