Société

NÎMES La radio Raje se prépare à renaître

Sans changer de nom ni de philosophie, la radio devrait prochainement se séparer du réseau Rage au niveau national et elle sera entièrement gérée par l’équipe nîmoise.

Une partie de l’équipe de la radio Raje (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

La programmation de Raje sera plus locale et tous les programmes seront diffusés depuis Nîmes.

La radio Raje Nîmes connait des grandes difficultés financières dues aux baisses des recettes et aux hausses des dépenses. La locale Nîmoise est liée au réseau Raje qui cadre des coûts et gère la régie publicitaire. C’est ce lien que le média de la rue Ménard souhaite rompre pour gagner son indépendance. « Cela va nous permettre de faire ce que l’on veut de notre budget et ne pas subir des dépenses, dont on ne maîtrise pas le coût » souligne Alexandre Cussey, le coordinateur Nîmois.

Une émission sur le Nîmes Olympique est en projet

En cours de négociation, la séparation pourrait intervenir l'été prochain. L’équipe de Raje Nîmes a choisi de conserver le projet de radio associative. La locale d’Avignon devrait également suivre les Nîmois dans cette démarche. Les conséquences ne seront pas spectaculaires, car la radio gardera son nom. Dans l’encadrement aucun changement n’est prévu.  En revanche il va falloir réaménager la grille car il y avait jusqu’à présent, plusieurs heures de décrochage (6h/jour). C’est-à-dire, de programmes diffusés nationalement.

Toutefois, les fidèles de la radio ne se seront pas dépaysés, puisque les thématiques que sont la culture et la musique seront maintenus, tout comme les contenus courts (emploi, développement durable, info locale…). Une fois son indépendance financière gagnée, Raje Nîmes souhaite s’ancrer dans les thèmes locaux. Par exemple, une émission consacrée au Nîmes Olympique est en projet pour la prochaine grille. La radio Raje compte deux salariés, vingt-cinq membres actifs et une soixantaine d’adhérant (l’adhésion est à 5€/an).

Norman Jardin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité