Société

PONT-SAINT-ESPRIT Un comité du Mouvement de la paix en création

Il s’appellera comité Pax Rhona du Mouvement de la paix.

Une partie des membres fondateurs du comité du Mouvement de la paix de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Ce comité, en cours de création, rejoint le Mouvement de la paix, partenaire de l’UNESCO et affilié à l’ICAN, la campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires, Prix Nobel de la paix en 2017.

Un comité qui se donne un objectif : « dire que la paix est possible, créer un rapport de force, y compris avec notre gouvernement, pour faire avancer la paix », affirme Anne-Marie Brenner, qui fait partie des fondateurs de ce comité. Un comité qui regrette que la France ait « choisi la dissuasion nucléaire et la course à l’armement », selon les mots d’Anne-Marie Brenner, pour garantir la paix.

C’est que le comité ne propose pas forcément la même définition de ce qu’est la paix que nombre de nos dirigeants et que nos dictionnaires : « on y lit que la paix est l’absence de conflit. La paix n’est définie que par la négation. À croire qu’elle serait une anomalie », soulève la militante. Pour le Mouvement de la paix, « la paix c’est la justice, le droit, l’amitié, la fraternité, la solidarité et l’entraide. » Pour faire avancer leurs convictions, ces militants de la paix ont donc décidé de lancer un comité à Pont, compte tenu de l’éloignement géographique des autres comités de Nîmes, Avignon (Vaucluse) ou Aubenas (Ardèche).

Un comité déjà actif

Un comité pas encore officiellement créé, mais dont la vingtaine de membres fondateurs est déjà active sur le terrain et plus particulièrement dans les salles de classe de Bourg-Saint-Andéol (Ardèche) et Poët-Laval (Drôme). Le comité a également participé à l’organisation de la première fête de la paix dans ce même village drômois il y a quinze jours et se joindra au mouvement initié par le Mouvement de la paix en manifestant le 14 octobre devant la base aérienne 125, à Istres (Bouches-du-Rhône) pour la Journée de mobilisation nationale en faveur de la ratification du Traité d’interdiction des armes nucléaires.

Un champ d’action varié, auquel s’ajoutera notamment l’environnement, avec une idée résumée par Anne-Marie Brenner : « semer des idées et faire comprendre que la culture de la paix est dans tous les domaines. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

L’assemblée générale constitutive se tiendra prochainement à Pont. Plus d’informations sur le Comité à l’adresse suivante : am-brenner@orange.fr.

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité