Actualités

LUNDI SANTÉ Première téléconsultation organisée par le CHU de Nîmes avec un patient de Lozère

Fin octobre dernier, le service Asthmologie-Allergologie et Médecine interne (SAAMI) du CHU de Nîmes a réalisé sa première téléconsultation avec un patient de Langogne (Lozère), en présence de son médecin traitant.

Cette téléconsultation s'inscrit dans la continuité de la télé-expertise menée par l’établissement hospitalo-universitaire nîmois depuis 10 ans avec les médecins généralistes de Langogne.

« Cette télé-expertise et cette téléconsultation ont permis de stabiliser le déclin de la population médicale de Langogne, seul village de Lozère dans ce cas et, ainsi, de faire des économies de l'ordre de 2 500 000 € en transport de patients. La télé-expertise permet par ailleurs d'assurer la formation continue des médecins et de leur proposer des terrains de stage, tout en favorisant de nouvelles installations », indique le professeur Denis Vincent, chef du SAAMI.

Julie Vergnet-Delalonde, directrice des Affaires générales et des Partenariats du CHU rappelle que « la téléconsultation s’appuie sur des dispositifs techniques de télémédecine, dans lesquels le CHUN est engagé depuis une dizaine d’années et qui permet de répondre aux besoins d’expertise hospitalo-universitaire dans les zones rurales ».

Le dispositif de télémédecine au CHUN avait déjà été présenté il y a une dizaine d’années devant l’Académie de médecine par le professeur Pierre Marès, alors président de la Commission médicale d’établissement (CME), dans une communication intitulée « Le CHU à la campagne ».

Par ailleurs, la télé-expertise (téléphonique) est utilisée quotidiennement, depuis plus de 30 ans, par les médecins régulateurs du SAMU (sous l’autorité du professeur Jean-Emmanuel de La Coussaye, président de CME).

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité