Faits Divers

GARD Un père de famille incarcéré après avoir frappé au ventre sa femme enceinte

Dans la salle d'audience du tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Certes il a des grosses difficultés avec l'alcool, mais la boisson peut-elle tout permettre ou excuser ? Un père de famille de 38 ans a écopé, mardi, de 18 mois de prison ferme avec un mandat de dépôt à l'audience du tribunal correctionnel de Nîmes.

Il comparaissait devant la justice pour "violences aggravées par trois circonstances, suivies d'incapacité n'excédant pas huit jours". Des faits commis le 5 janvier dernier dans un petit village situé entre Alès et Nîmes. Il était poursuivi pour avoir mis un coup de tête à son épouse et puis l'avoir frappée au niveau du ventre alors qu'elle est enceinte (selon les médecins il ne devrait pas y avoir de séquelles pour l'enfant, NDLR). Un homme qui a déjà à son palmarès deux sanctions pénales pour des violences sur ses ex-compagnes et dix condamnations liées à des violences ou des conduites sous l'emprise d'alcool.

Son épouse qui n'était pas à l'audience, a affirmé sur procès-verbal qu'il était un bon mari et un bon père lorsqu'il ne buvait pas. Le problème pour ce chauffeur routier, reste les nombreuses tentations alcoolisées. La justice a souvent été clémente à son égard en prononçant des peines d'amende, d'avertissement ou des sanctions avec sursis. Pour le multi-récidiviste, la peine de prison ferme est aujourd'hui tombée. Malgré son CDI, le père de famille, qui ne supporte pas sa belle-mère trop envahissante et qui explique ainsi une grande partie de ses problèmes familiaux, est parti pour 18 mois de détention.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité