ActualitésEconomie

GARD La Banque de France, une entreprise – presque – comme les autres

Les vœux de ce début d'année étaient l'occasion pour le directeur de la Banque de France d'évoquer la transformation de l'institution.

Le nouveau directeur de la Banque de France (photo Véronique Camplan)

Le directeur de la Banque de France du Gard, Philippe Saigne-Vialleix, a présenté ses vœux mercredi dernier à un aréopage d'élus, banquiers, chefs d'entreprises et personnels de l'établissement bancaire.

L'occasion pour le directeur, de rappeler les missions de la Banque de France, d'évoquer ses projets et de conforter ses invités dans l'idée que l'établissement bancaire est une entreprise - presque - comme les autres, en pleine transformation.

Pour mémoire, Philippe Saigne-Vialleix rappelle que la Banque de France a le monopole des missions de la monnaie et que l'euro est la première monnaie commune à plusieurs pays qui ait été établie démocratiquement. L'an dernier ce sont 5 milliards d'euros que la Banque de France a reversé à l'État : 2,6 milliards d'euros au titre de l'impôt sur les sociétés et 2,4 milliards en réversion.

Des chiffres qui, selon le directeur, seront encore optimisés par la transformation en cours de l'institution qui tend à diminuer ses charges en ne renouvelant pas l'intégralité de son personnel qui part à la retraite. "Il s'agit de réduire les dépenses publiques sans revenir sur les acquis sociaux," pointe le directeur départemental, qui note "une baisse des effectifs de 20% en 5 ans." Des économies qui ne remettront pas en question l'existence du réseau départemental qui sera maintenu.

Des efforts fait pour "refinancer l'économie à un taux zéro". Une transformation qui passe donc par des économies mais pas seulement. Philippe Saigne-Vialleix relève "l'exemplarité d'un service public qui ne doit pas être incompatible avec la performance."  Une transformation qui passe aussi par la dématérialisation, la digitalisation et l'intelligence artificielle mais qui est compliquée en interne "mais devra rester invisible à l'extérieur, s'attachant à maintenir et même à augmenter son niveau de service et de performance," conclut le directeur

2018 a été l'année d'anniversaires qui ont marqué l'histoire de la Banque de France : les 300 ans de son siège historique, la galerie Dorée à Paris, les 170 ans de l'implantation de la Banque de France dans le Gard et les 30 ans de son implantation à Nîmes. L'euro a fêté ses 20 ans et se porte bien. "Une monnaie stable, jamais attaquée qui a vu la création de 2,6 milliards de numéraires à taux zéro l'an dernier". 10 ans enfin pour la forme moderne d'acceptation de crédit en urgence et enfin 2 ans pour le portail mes questions d'argent.fr.

L'an prochain verra l'inauguration à Paris du plus gros centre fiduciaire européen : une papeterie et une imprimerie. Soit un investissement de 1 milliard d'euros qui permettra de vendre des billets à la communauté européenne, ainsi que l'ouverture d'un open data room à New-York. Et enfin l'ouverture de CITECO à Paris au printemps, une cité de l'économie et de la monnaie dont le portail est déjà opérationnel (citeco.fr.)

Les chiffres clé 2018 dans le Gard

La Banque de France à Nîmes (Photo Anthony Maurin).

La Banque de France et les entreprises

19 dossiers de médiation traités. 2 690 études financières pour cotations d'entreprises. 457 entretiens de cotation. 88 participations à des réunions avec des chefs d'entreprises et/ou des banquiers. 20 sollicitations du correspondant TPE. 976 enquêtes de conjoncture dans les industries et les services.

La banque de France et les particuliers

1 428 dossiers de surendettement traités. 979 informations délivrées sur des opérations et services bancaires. 20,08% taux de reprise de rendez-vous au guichet par Internet. 624 désignations d'établissement de crédit dans le cadre du droit au compte. 5 595 personnes reçues aux guichets.

Mes questions d'argent : le portail national de l'éducation économique budgétaire et financière. www.mesquestionsdargent.fr

# Aventure Entrepreneur

Le jeu de plateau de la Banque de France pour devenir un super gestionnaire en s'amusant

Un jeu de plateau à télécharger gratuitement sur le site www.mesquestionsdargent.fr

La banque de France et l'éducation économique et financière

Signature d'une convention avec l'UDAF (Union départementale des associations familiales) pour la formation permanente des accompagnateurs des points info budget du Gard. 66 personnes formées à l'authentification des billets. 87 participants à la semaine de l'économie. 12 petits-déjeuners économiques avec 233 participants. 130 participants au rencontres du microcrédit. Semaine de lutte contre contre l'illettrisme. 20 conférences en partenariat avec l'Éducation nationale. 40 professeurs et 740 élèves. Semaine école entreprise avec le lycée de la CCI. 251 travailleurs sociaux formés.

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité