ActualitésPolitique

FESTIVAL DE LA BIOGRAPHIE Franck Proust dédicace au pays natal

Franck Proust, ce dimanche au Festival de la biographie de Nîmes (Photo : Coralie Mollaret)

Premier adjoint nîmois et député européen, Franck Proust a présenté son livre « L'Europe : l'apprendre ou la laisser », ce week-end au Festival de la biographie de Nîmes.

Nul ne sait si Le Républicain est un bon archer, en tout cas, il a plus d’une corde à son arc ! Assureur de métier, adjoint à la ville de Nîmes, député européen… L’homme de la Droite modérée a sorti en juin dernier son premier livre : « L’Europe : l’apprendre ou la laisser ». Avec une préface rédigée par l’ex-Président Sarkozy, l'oeuvre se veut pédagogique et critique sur l’Union européenne.

Une Union, dont les électeurs seront appelés aux urnes, le 26 mai, pour renouveler le Parlement bruxellois, dont fait partie Franck Proust. Dans le hall du Carré d’art où il aura passé son week-end, Franck Proust promet ne pas être en campagne. Si de néophytes visiteurs fantasment sur d’éventuels liens de parenté avec Marcel Proust, les Nîmois intéressés à la chose publique parlent de Nîmes… Peut-être le sujet d'un prochain bouquin ?

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

2 réactions sur “FESTIVAL DE LA BIOGRAPHIE Franck Proust dédicace au pays natal”

  1. M. Proust était très bien placé, face à l’entrée, pour présenter un livre… qui n’est pas une biographie.

    La société organisatrice, pourtant payée et choisie par la Ville via un appel d’offre, aurait-elle confondu notre premier adjoint avec Marcel ?
    Franck Proust aurait dû refuser cette « invitation » – ni la littérature, ni la politique, n’en auraient souffert… par contre la morale aurait été sauve.

  2. Monsieur Frédéric Deschamps, vous démontrez le niveau intellectuel de vous même ainsi que de votre parti politique socialiste. Je suis quelqu’un d’apolitque, mais quand je vois de tels propos cela m’horripille. Je m’y suis rendu à ce festival et vous omettez de dire qu’à côté de Monsieur Proust, il y avait Monsieur Christian Saint-Étienne qui présentait son livre « Osons l’Europe des nations ? ». Le livre de Monsieur Proust si vous l’aviez lu, chose qui je pense n’est pas produite au risque de vous brûlez les mains en le touchant, met en forme son retour d’expérience sur sa vie politique lors de son mandat, à ma connaissance cela s’apparente à de la biographie.
    D’autres auteurs étaient également là, présentant des œuvres pour enfants, sont-ils des œuvres biographiques?

    Sachez Monsieur, que la ville a pour tradition d’inviter un auteur nîmois, tel est le cas. Avant de cracher sur son concitoyen et de faire avancer les choses ensemble, renseignez vous un minimum ou évitez de diffuser un message erroné et de difammer. Je vais conclure par cette phrase que vous devez sans doute connaître, si tel n’est pas le cas, alors votre situation est encore pire que je ne l’aurais imaginé : Voilà ce qu’à peu près, mon cher, vous m’auriez dit
    Si vous aviez un peu de lettres et d’esprit :
    Mais d’esprit, ô le plus lamentable des êtres,
    Vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres
    Vous n’avez que les trois qui forment le mot : sot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité