Actualité générale.

POLITIQUE À Nîmes, un binôme pour « faire des choses »

Les conseillers départementaux et adjoints nîmois, Claude de Girardi et Laurent Burgoa (Photo : droits réservés)

Les élus départementaux Les Républicains, Claude de Girardi et Laurent Burgoa, font un bilan des réalisations de 2018 sur leur canton de Nîmes 3.

Si vous habitez sur le canton de Nîmes 3, une « lettre cantonale » atterrira prochainement dans votre boîte aux lettres. Tirée à 20 000 exemplaires, la missive répertorie les grandes réalisations de 2018 sur le canton. Un territoire qui regroupe les quartier de la Placette (fief du maire de Nîmes), de Beau Soleil et d'une partie de la Route de Beaucaire. C’est ici qu’ont été élus en 2015, le binôme Les Républicains, Claude de Girardi et Laurent Burgoa.

Musée et maison en partage

Ces projets - réalisés par ou avec le concours du Département - n’ont pas été initiées par ces membres de l’opposition. Toutefois, en majorité relative, la Droite a plus de pouvoir face au président socialiste. En atteste la subvention de 6 M€, versée au Musée de la romanité par le président de l'assemblée départementale, Denis Bouad.

Un crédit qu’avait expressément refusé son prédécesseur, Damien Alary. « En échange de notre clémence lors des votes des budgets, M. Bouad a rééquilibré les aides attribuées aux cantons urbains », salue M.Burgoa, par ailleurs président du groupe d'opposition Le Bon Sens Républicain au Département. 

Au-delà du jeu politique, la lettre cantonale rapproche la politique du citoyen, qui peut savoir ce qu’il se passe près de chez lui. Parmi les autres projets : la création d’une grande structure destinée aux seniors, en lieu et place du collège Bigot. L’an dernier, le Département a vendu l’établissement à la société STS, dirigée par Stéphanie Sagnard. Alliée avec La Croix-Rouge, l’entreprise va y implanter deux maisons de retraite ainsi qu’une maison en partage. « Au printemps, le permis de construire devrait être déposé. C’est important pour ce secteur de la route d’Arles, qui se cherche un peu », indique Laurent Burgoa.

Double casquette

Élus au Département, ces deux élus sont également adjoints au maire de Nîmes. Claude de Girardi s’occupe des transports publics, de la circulation et du stationnement. Laurent Burgoa est délégué à la rénovation urbaine, au contrat de ville et au logement social. D'ailleurs dans cette lettre, plusieurs projets concernent la Ville comme la création du rond-point sur le périphérique, le rond-point rebaptisé Colonel Beltrame en face du commissariat ou encore la rénovation de l’hôtel du Louvre.

Une double-casquette qu’ils portent fièrement : « On tire sur les élus en disant qu’ils ne sont pas proches des gens. Or, c’est bien d’être élu municipal et départemental. Ça nous permet de connaître mieux les dossiers et de les faire avancer plus vite. » Dans cette même veine, Claude de Girardi soutient : « Moi, je suis élue pour faire les choses ! » C’est aussi ça, qui fait la différence.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité