A la uneFaits Divers

NÎMES Accident mortel sur le périphérique : le chauffard était filmé pour YouTube

Le conducteur écope de 4 ans de prison dont 2 ferme pour un accident mortel.

(Photo d'illustration / Objectif Gard)

Un conducteur, âgé de 30 ans, comparaît, ce jeudi après-midi, devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour "homicide involontaire". La substitut du procureur, Virginie Marsoo a réclamé 5 ans de prison dont deux années fermes pour le conducteur, un militaire exemplaire qui a perdu son travail après l'accident mortel. La représentante du parquet de Nîmes a requis l'annulation du permis de conduire et la confiscation de la Subaru.

Une dame de 71 ans a été fauchée et tuée sur la route, le 11 mai 2018, vers 21h30. L'accident est survenu sur le Boulevard Salvador-Allende à Nîmes alors que la piétonne traversait la rue accompagnée de ses deux chiens.

Une voiture, une Subaru, est arrivée à très vive allure selon plusieurs témoins et a percuté la dame. Sur une portion limitée à 70 km/h le conducteur, qui était militaire au moment du drame, roulait à 177 km/h quelques secondes avant le choc fatal. La victime est décédée suite aux blessures. Le conducteur, âgé de 30 ans, a perdu son emploi après l'accident. Il est arrivé très marqué par le drame, à l'audience correctionnelle de ce jeudi prenant conscience des conséquences pour une famille. Ses contrôles d'alcoolémie et de stupéfiants se sont avérés négatifs.

Souvent en pleurs, il a regretté son attitude. Ce soir-là, il a participé à un rassemblement de bolide et a embarqué dans son automobile, deux hommes venus spécialement du Cap d'Agde pour cette rencontre entre passionnés de belles voitures. Le conducteur explique au tribunal qu'il a accepté d'accueillir les deux hommes comme passagers. Un des passagers a filmé le parcours pour le diffuser ensuite sur YouTube. Un enregistrement accablant pour le conducteur qui n'était jusque là pas connu de la justice.

"Cette soirée c'est la chronique d'une mort annoncée, affirme maître Chabert pour la famille de la victime. On se retrouve avec un drame absolue pour des jolies vidéos sur You Tube", dénonce l'avocat de Montpellier. Pour la défense, maître Ludovic Para a insisté sur le profil exemplaire - jusqu'à cet accident - de ce militaire bien noté et très apprécié de ses supérieurs et collègues. Le tribunal doit rendre sa décision dans la soirée.

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité