Politique

CANICULE La sénatrice Vivette Lopez s’étonne du déplacement de la ministre de la Santé

Photo DR

Comme l'année dernière lors d'un épisode caniculaire au début du mois d'août, la ministre de la Solidarité et de la Santé, Agnès Buzyn, est à Nîmes ce vendredi 28 juin 2019.

Elle est actuellement en visite au CHU de Nîmes comme en témoigne notre vidéo :

Une personnalité brille par son absence, c'est Vivette Lopez, sénatrice du Gard qui n'a pas manqué de réagir par communiqué à la mi-journée : "J’ai été invitée en ma qualité de parlementaire à suivre ce déplacement entre 12h et 16h. Comme chacun sait, cette plage horaire correspondra exactement au pic de canicule attendu à ce moment-là dans le département.

Je m’étonne, à cet égard, de l’organisation d’un déplacement ministériel qui tend immanquablement à mobiliser de nombreux véhicules, occasionne de nombreuses allées et venues et ne semble pas véritablement propice au refroidissement à l’heure où chacune des autorités sera en charge d’activer les différents plans départementaux d’alerte.

J’ai tenu ainsi à prévenir la préfecture de mon absence et de l’informer de ma volonté d’appliquer pour ma part les consignes ministérielles de précaution, en limitant autant que possible mes activités extérieures et reportant celles qui ne sont pas essentielles."

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “CANICULE La sénatrice Vivette Lopez s’étonne du déplacement de la ministre de la Santé”

  1. Mme la Sénatrice Lopez semble avoir la mémoire courte. Que n’aurait-on dit si la Ministre était restée enfermée, comme certains de ses prédécesseurs, dans son confortable bureau parisien pendant le pic de chaleur que la France traversait et ne se serait contentée que de lire les rapports qui lui auraient été ensuite transmis plus tard ? Non, la Ministre a voulu se rendre compte sur place de la mobilisation des services pendant cet épisode climatique et écouter ceux qui devaient y faire face et se rendre compte des réalités en pleine action. « L’étonnement » de Mme Lopez me parait déplacé en cette circonstance.

    1. Elle est bien bonne celle là. Les services hospitaliers n’ont pas besoin de la présence de Mme Buzyn pour être mobilisés dans cette période de canicule. En revanche il serait certainement de bon ton pour Mme Buzyn de faire en sorte que les services d’urgence ne soient pas en permanence « au bord de la crise de nerf », ce qui suppose une augmentation significative des budgets et des effectifs. Merci Monsieur Van de Ville de transmettre à qui de droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité