A la uneEconomiePolitique

FAIT DU JOUR À Vallabrègues, Jean-Marie Gilles recherche un médecin

Jean-Marie Gilles est prêt pour un 3e mandat (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Jean-Marie Gilles est le maire de Vallabrègues depuis deux mandats. Il s'agit de la plus petite des communes de la communauté de communes Beaucaire Terre d'Argence (CCBTA), avec 1 386 habitants, mais une démographie en augmentation depuis 45 ans. Une commune qui possède aussi une particularité originale, puisqu'elle est située sur la rive droite du Rhône ! Elle est quasi-provençale, une situation due au changement d'emplacement du passage du fleuve Rhône.

Quels sont les principaux projets que vous avez réalisés ?

Ils sont nombreux, nous avons finalisé la salle des fêtes de la Calade et restauré l'ancienne, nous avons donc deux salles disponibles sur la commune.

Nous avons aussi réalisé l'accessibilité de tous les bâtiments communaux, église, mairie, poste, école. Il s'agit d'un gros chantier, nous voulions notamment que tout ne soit pas trop bétonné. Nous avons donc fait appel à un paysagiste. Cela sert aux personnes à mobilité réduite, mais aussi aux personnes avec des poussettes, des colis, des béquilles... Dans ce même secteur, ce sont les façades de l'église et de la poste qui ont été ravalées et le clocher restauré.

Nous avons aussi refait la partie filtration de notre station d'eau potable. Il s'agissait d'éliminer le manganèse que l'on retrouvait dans l'eau. Toujours au niveau de l'eau, des ingénieurs ont réalisé, pour le schéma directeur de l'eau et de l’assainissent, une étude pour ausculter tous les réseaux, d'eau et d'assainissement. De quoi en établir les points forts et les points faibles, les priorités à traiter dans le temps. Cela nous permet par la suite d'étaler les travaux en prévision. C'est un bon outil méthodique.

Sur votre véhicule, il y a une annonce pour la recherche d'un médecin. Où en êtes-vous ?

C'est vraiment un sujet compliqué. Cela fait partie, du grand chantier en cours qui est la maison des services, toute proche de la mairie. C'est réellement un énorme projet. Elle va être inaugurée le 30 août prochain. Au rez-de-chaussée on va trouver un boucher, puis à l'étage (un ascenseur est installé) la maison de santé, avec un logement de fonction pour le médecin.

La maison des services est à la recherche d'un médecin (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Concrètement, notre boucher était installé depuis cinq générations ici et devait arrêter son activité. Alors, je l'ai rencontré et j'ai trouvé une solution avec la chambre de commerce du Gard. Ainsi, il va réaliser un contrat de cession de savoir-faire. C'est une démarche rare mais cette boucherie était très renommée, avec des prix nationaux et internationaux, dans la réalisation de saucisson et d’andouillette ! Ce savoir-faire va donc pouvoir se perpétuer. C'est une belle réussite.

Pour notre annonce et la maison de santé, nous allons installer un kiné-ostéopathe, une infirmière, une diététicienne, une pédicure... et nous nous battons pour trouver un médecin. J'ai rencontré plusieurs candidats, mais sans succès pour le moment. Il y a mille et une difficultés que ce soit administrativement ou humainement. Je continue à rechercher un médecin, mais pour le moment nous n'avons rien de signé encore. C'est un besoin réel, le village souffre sans médecin.

Quels sont les travaux qu'il vous reste à finir pour ce mandat ?

Nous avons vraiment pu terminer les projets figurant dans notre programme. Aujourd’hui il nous reste l'entretien des chemins, des marquages au sol, des travaux bien moins lourds.

Les prochaines élections municipales approchent. Serez-vous candidat une nouvelle fois ?

J'en suis à mon second mandat, et après avoir bien réfléchi j'ai annoncé à mes habitants que j'allais effectivement me représenter une nouvelle fois.

Savez-vous si votre équipe sera la même ?

Je serai donc tête de liste, mais mon équipe actuelle, sera renouvelée d'à peu près 50 %.

Quelles vont être les grandes lignes de votre programme ?

Pour le moment je suis encore le seul candidat déclaré, mais lors des deux dernières élections nous avions une liste en face de nous. Alors, pour l'instant, j'attends encore un peu avant de préciser le programme. Toutefois, si je suis de nouveau élu, je continuerai une gestion prudente. Nous n'avons pas augmenté les impôts locaux depuis 2008 c'est un bon objectif.

Précisément, avez-vous des chantiers ou des projets particuliers à mettre en œuvre ?

Si nous sommes là pour le troisième mandat, on va devoir travailler sur le diagnostic établi sur les 18 km du réseau d'eau. L'objectif est aussi de continuer à augmenter le nombre de services dans la commune, il y en a une cinquantaine aujourd'hui. Les services sont un besoin et une demande des riverains.

Franck Chevallier

Etiquette

6 réactions sur “FAIT DU JOUR À Vallabrègues, Jean-Marie Gilles recherche un médecin”

  1. Il est écœurant de constater que Monsieur le Maire et son journaliste ne parlent pratiquement que de programme électoral et de réélection dans un article pourtant censé être consacré à l’urgence critique de trouver un médecin pour Vallabrègues. On sent que les Municipales approchent et qu’il faut ratisser large. Cette instrumentalisation est honteuse !

    1. Bonjour Colette,
      Je trouve que monsieur Gilles se démène bien au delà de ce qu’on pourrait attendre d’un maire de village pour la recherche d’un médecin, si vous êtes vallabrégante vous devez bien le savoir ! Il s’agit à la base d’une problématique relevant des ARS et pourtant monsieur le maire en a fait une affaire personnelle, on ne pourra pas lui retirer ce mérite même si pour le moment ses efforts ne sont pas récompensés !
      Salutations

  2. Cet article est censé traiter de la nécessité de trouver un médecin pour le village de Vallabrègues. Alors pourquoi la première phrase de la chronique est « Jean-Marie Gilles est prêt pour un 3° mandat » ? Et pourquoi seulement trois lignes sont consacrées à cette recherche de médecin alors que tout le reste du document est dédié aux aspirations du Maire pour 2020 ? Mr Gilles, vous prenez vraiment les Gardois en général et les Vallabréguants en particulier pour des imbéciles.

  3. Utiliser un espace apolitique et le détourner à des fins électorales, c’est ignoble… mais c’est tout à fait en accord avec le personnage de Gilles !

  4. Lors des élections de 2014 et s’il venait à être réélu, Monsieur le Maire s’était engagé devant les Vallabréguants à (1) trouver un médecin avant la fin de son second mandat (2) ne pas briguer un troisième mandat. Cet article montre que Monsieur Gilles n’aura finalement respecté aucune de ces deux promesses électorales. Pourtant, il demandera une nouvelle fois aux habitants de lui accorder leurs suffrages en 2020. Nous ne voterons pas/plus pour un Tartarin !

    1. Vous avez raison mais alors faut arrêter de voter à toutes les élections. Qui respecte son programme, ses promesses?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité