Faits Divers

SAINT-GILLES La match de foot dégénère dimanche : les gendarmes obligés d’utiliser le gaz lacrymogène

Un homme a été arrêté et placé en garde à vue.

(Photo illustration Anthony Maurin).

La fin de rencontre opposant les locaux de l'équipe de Saint-Gilles au quartier populaire du Chemin bas d'Avignon à Nîmes a connu des violences dimanche vers 17h.

Les joueurs se sont affrontés en dehors du cadre réglementaire du football, puis les supporters ont envahi le terrain. Une situation confuse et ingérable qui a nécessité l'intervention des gendarmes de la commune, appuyés un peu plus tard par d'autres gendarmes venus en renfort...

Ces derniers ont été obligés d'utiliser le gaz lacrymogène pour ramener le calme et évacuer le public de la pelouse. Un homme muni d'un couteau a été appréhendé. Il est ce lundi matin encore en garde à vue. Un jeune spectateur a été légèrement blessé.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité