Economie

GARD RHODANIEN Pagès Terrassement se diversifie et se prépare une belle année 2020

L'entreprise dirigée par Anthony Pagès (2e en partant de la G., aux côtés du président de Grisbi Vincent Champetier et de trois de ses salariés) se prépare une belle année 2020 (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’entreprise Pagès Terrassement, installée au Pin depuis trois ans, est à la croisée des chemins.

« 2020 va être pour nous une grande année », lance Anthony Pagès, 33 ans, le fondateur de l’entreprise, ce vendredi matin à l’occasion d’une réception au siège de son entreprise, au Pin. C’est ici, dans son village, qu’il a monté son entreprise de terrassement il y a trois ans, après avoir été à son compte pendant treize ans. Une entreprise qui a grandi depuis : sept salariés, « presque un an d’avance en travail », précise le chef d’entreprise, une activité de vente de gravier en plus du terrassement, et bientôt une nouvelle activité.

Et cette activité, c’est la collecte et le conditionnement des déchets. Tout est parti d’une réunion du groupement d’entreprises Grisbi, dont il est membre. La directrice d’un magasin de la ville le sollicite pour voir s’il était possible de proposer une solution pour la collecte et le conditionnement de ses déchets. Anthony Pagès l’envisage, et très vite « je me retrouve avec quinze grosses enseignes du coin qui me courent après », rembobine-t-il.

Un engouement qu’il explique simplement : « c’est le conditionnement. Les magasins de Bagnols ont du mal à stocker, par exemple, on leur demande d’avoir 16 mètres cube de cartons pour que la collecte de déchets se déplace. » Une situation souvent difficilement tenable. Alors l’entreprise leur propose de passer plus souvent pour collecter les déchets. « Nous avons bossé pour avoir toutes les autorisations, nous les avons pour le transport, il manque celles du conditionnement », précise-t-il. Dès que l’entreprise les aura obtenues, elle pourra se lancer sur ce nouveau marché.

« C’est un tremplin que je ne pensais pas prendre », admet-il, tout en précisant qu’il compte recruter deux personnes pour s’en charger. Autre virage : l’entreprise va délocaliser une partie de ses activités. Pas loin : le magasin de gravier va déménager à Bagnols, comme l’activité terrassement, et le futur centre de tri pour les déchets sera lui aussi aux alentours de Bagnols. Seule la partie terre végétale va rester au Pin.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité