Politique

MUNICIPALES À Sauveterre, Martine Perot veut incarner l’alternative

La liste "Sauveterre ensemble" conduite par Martine Perot (DR)

Dans l’opposition depuis 2014, Martine Perot, 64 ans, se présente en tête de la liste « Sauveterre ensemble », avec l’ambition de déboulonner le maire, Jacques Demanse, élu depuis 25 ans.

Une liste qui se présente dans un village d’un peu moins de 2 100 habitants, « sans étiquette, précise la tête de liste. La priorité c’est Sauveterre et les Sauveterrois. Je suis incapable de dire la tendance politique de mes colistiers et je m’en moque. » Une liste que cette ancienne cadre bancaire estime représentative de la population du village.

Et Martine Perot l’affirme : les Sauveterrois auraient « envie de changement », et elle verrait bien son groupe passer de l’opposition à la majorité. Un groupe redevenu liste qui « n’a pas fait dans l’opposition systématique », affirme-t-elle, tout en tirant à boulets rouges sur « certains projets démesurés » comme le pôle culturel Jean-Ferrat, qui fait la fierté du maire. « Je lui reproche de ne pas avoir fait cette salle en intercommunalité. C’est un gouffre financier », lance-t-elle, tout en promettant des tarifs de spectacles préférentiels pour les Sauveterrois si elle est élue, tout comme la gratuité de la médiathèque qui se trouve au pôle culturel.

La santé et les soins comme priorités

La priorité de la liste « Sauveterre ensemble » reste au niveau médical : « nous n’avons plus de médecin généraliste depuis sept ans. Je m’engage à créer trois cabinets médicaux, deux généralistes et une infirmière », avance la candidate, avec dans l’idée aussi de préserver la pharmacie du village, qui souffre de la situation. Et si elle ne les trouve pas ? « Dans ce cas, je m’engage à en embaucher un sur trois ans », affirme Martine Perot. Et une maison médicale ? « Oui, mais à une condition : que les médecins investissent aussi dedans, sinon on n’aura qu’un bâtiment vide. »

Martine Perot évoque également un projet photovoltaïque de la majorité sortante, « un projet de 9 hectares sur le plateau à 170 mètres des maisons, une folie », et préconise plutôt d’équiper de panneaux les bâtiments publics « pour pouvoir faire de l’autoconsommation et diminuer les factures. » Idem pour le terrain de foot, qu’elle veut déplacer pour vendre le terrain actuellement fléché, au milieu des habitations, et y faire « une zone pavillonnaire de petites maisons pour les primo-accédants, et une crèche. » Et sur le demi-hectare qu’elle prévoit de garder dans le giron de la mairie, la candidate promet « un city-stade et une petite piste d’athlétisme. »

Martine Perot promet également l’agrandissement de la salle des sports, la rénovation de la salle des fêtes et de la place du village, une petite halle pour le marché, faire plus d’animations dans le village ou encore sécuriser les différentes roubines. Quant à la démocratie participative, promise par nombre de candidats, Martine Perot promet de « faire participer les habitants aux grands projets. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

La liste « Sauveterre ensemble » présentera son programme et sa composition le 10 mars à 18h30 à la salle des fêtes.

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité