A la uneActualitésInsolitePolitique

SAINT-HILAIRE-DE-BRETHMAS Le « copier-coller » de la discorde !

Jean-Michel Perret lors de ses voeux. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Simone Teissier ayant décidé de ne pas être candidate au deuxième tour des élections municipales à Saint-Hilaire-de-Brethmas, il ne restera plus que deux choix possibles aux électeurs : le maire sortant, Jean-Michel Perret, remet son titre en jeu contre Sylvie Galtier. Et les relations entre les deux ne sont pas des plus amicales…

Mercredi matin, à 8h22 précisément, le maire de Saint-Hilaire-de-Brethmas, très actif sur les réseaux sociaux - et encore plus en cette période où les élus de terrain tentent d’aider au mieux la population - publie quelques lignes très utiles à destination des Saint-Hilairois. Soucieux de « faire travailler les petits producteurs de proximité », et après un petit travail de recherche, il transmet à ses « amis » Facebook les coordonnées de trois maraîchers qui livrent à domicile (Franck Vimond - 06 09 54 39 62, Henri Rivière - 06 99 70 07 66 et Patrick Vanuxeen - 04 66 24 30 65).

Une heure après, sur le même réseau social, son opposante Sylvie Galtier s’approprie la publication, au mot près, « oubliant » de citer l’auteur du message originel. Si l’intention de faire connaître au plus grand nombre l’existence de ces maraîchers est louable, la manière l’est beaucoup moins. Car sur Facebook comme ailleurs, il faut rendre à Perret ce qui est à Perret.

Sylvie Galtier avec Patrick Guy lors de la campagne. Photo Tony Duret / Objectif Gard

En fin de journée, découvrant la publication de sa rivale, Jean-Michel Perret publie un nouveau « post » avec l’émoticône contrarié pour montrer qu’il est « en colère » : « Sylvie Galtier et son équipe « agir ensemble » ont le culot de faire des copier-coller de mon travail sur le terrain et de tenter de se l’approprier sur leur page à peine une heure après ma publication. Quand on sait que depuis le début de la crise, il n’y a pas eu un seul appel de leur part pour proposer leur aide à la municipalité (…) Alors que la crise sanitaire devrait les mobiliser, Sylvie Galtier et son équipe ne se préoccupent que de leur campagne électorale ».

Si en ces temps de confinement, l’histoire peut paraître anecdotique, elle a au moins le mérite de prêter à sourire. Surtout quand on sait que Sylvie Galtier enseigne l’histoire-géographie à des collégiens. Et oui, chers élèves, vous apprendrez en vieillissant que la morale n'est pas toujours sauve : les professeurs copient aussi, mais ils n’ont pas d’heures de colle.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

2 réactions sur “SAINT-HILAIRE-DE-BRETHMAS Le « copier-coller » de la discorde !”

  1. Le Maire de Saint Hilaire se démène sans relâche depuis le confinement pour s’assurer que tous ses administrés vont bien et notamment les personnes âgées. C’est un comportement exemplaire car tous ne le font pas.

  2. Pour sa pénitence, Mme Galtier a le choix :
    – recopier 1000 fois « je ne copierai plus sur mon petit camarade » ;
    – ou se confiner 24h avec lui à la mairie ;
    – ou , et ce serait bien mieux, accueillir chez elle une famille de pauvres migrants syriens et mettre ainsi en pratique l’enseignement des évangiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité