Politique

DES NOUVELLES DE… L’élu nîmois Laurent Burgoa, entre jardinage et affaires municipales

En cette période de confinement, Objectif Gard continue de parler politique. Du lundi au vendredi à 18h30, retrouvez le portrait d’un ou d’une élu(e) confiné(e). État d’esprit, mode de vie et point sur les dossiers… Restez connectés !

Confiné chez lui, Laurent Burgoa, adjoint à la Rénovation urbaine, partage son temps entre télétravail et jardinage (Photo : droits réservés)

Difficile pour l’élu de terrain, Laurent Burgoa, d’être confiné chez lui. Conseiller départemental et adjoint à la ville de Nîmes, l'élu de terrain oscille entre jardinage et gestion des dossiers. 

« J'ai quand même de la chance. Lors du dernier conseil municipal de la ville de Nîmes, nous avons passé 99% des financements de ma délégation », rassure Laurent Burgoa. Adjoint municipal en charge de la Rénovation urbaine et des logements sociaux, le républicain est enfermé chez lui avec sa femme et ses deux enfants. 

Entre jardinage et affaires municipales, l'élu occupe ses longues journées. La plupart de ses dossiers sont au point mort, comme la rénovation urbaine des quartiers est et ouest de Nîmes. « Nous avions déjà pris quelques mois de retard avec la grève des avocats », souffle l’adjoint. 

Inquiétude pour les quartiers populaires

Laurent Burgoa attendra également quelques semaines avant de siéger au conseil départemental : « Une commission était prévue le 31 mars, mais en raison du confinement elle ne pourra pas se tenir. De toute façon, la séance aurait été assez consensuelle », note celui qui a repéré, dans les rapports, une baisse de la subvention versée au site du Pont-du-Gard. 

À distance, l’élu participe aux commission d’attribution de logements sociaux : « Nous faisons ces commissions par téléphone. Après, il est évident que ce n’est pas la bonne période pour déménager. » L’une des préoccupations du Nîmois, c’est le nombre de personnes soupçonnées d’avoir contracté le virus dans les quartiers populaires. 

« Des professionnels de santé m’ont informé de l’apparition probable de nouveaux cas. Le virus aurait été attrapé avant la période de confinement », indique-t-il. Toujours selon Laurent Burgoa, un poste avancé pourrait être prochainement mis en place à ValSanté à Valdegour afin d’orienter « les cas les plus graves à l’hôpital de Nîmes. » 

Plus que jamais, l’édile appelle à « respecter les mesures de confinement » même si, ce n’est pas toujours facile dans les secteurs urbanisés : « Vous avez parfois des familles nombreuses, confinées dans un appartement sans jardin. Il faut aussi comprendre que ce n’est pas simple. » Même en période de confinement, les inégalités sont toujours bien présentes. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

1 commentaire sur “DES NOUVELLES DE… L’élu nîmois Laurent Burgoa, entre jardinage et affaires municipales”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité