A la uneActualités

CORONAVIRUS L’Armée en renfort à Nîmes et dans les grandes villes du Sud

Des villes, des périphéries, des sites sensibles et des hôpitaux placé sous surveillance des militaires.

Vue aérienne du centre-ville de Nîmes. DR

Info Objectif Gard. À partir de mercredi 1 avril et jusqu’au 1er mai inclus, l'Armée va prêter main forte et assistance aux forces de sécurité dans les grandes villes du Sud de la France. Selon un document confidentiel en notre possession, la ville de Nîmes et sa périphérie sont ciblées par les autorités pour bénéficier de cette aide des militaires à partir de demain. 

Les modalités d’application sont en cours d’élaboration et le préfet du Gard pilotera pour notre département du Gard cette aide militaire ponctuelle dans un contexte de pandémie lié au coronavirus.

De nombreuses grandes villes du Sud de la France sont concernées par ces mesures décidées par le Gouvernement, afin d’assurer avec les autorités civiles et les forces de l’ordre une mission de surveillance, de présence dissuasive et d’assistance à la population, ainsi qu’aider à la protection de certains sites sensibles ou des établissements de santé. Sont également ciblés par la mobilisation des troupes armées, des hôpitaux stratégiques à Marseille, Toulouse et à Montpellier avec son CHU.

Plusieurs périphéries et centres-villes seront ainsi sous haute surveillance de l’Armée notamment à Nice, Marseille et Toulon en région PACA, mais aussi Nîmes, Montpellier, Perpignan et Toulouse pour ce qui concerne notre région Occitanie.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

10 réactions sur “CORONAVIRUS L’Armée en renfort à Nîmes et dans les grandes villes du Sud”

  1. Il était temps……dans certains quartiers, les jeunes continuent à sortir, se rassembler, dealer ( vu au clos d’Orville la drogue cachée sous des bosquets…..) rouler en voitures à la recherche de leurs petites courses, faire les crétins sur leurs scooters, etc…….

  2. Il est temps d’appliquer la tolérance zéro dans certains quartiers, il faut  » DES ACTES », quitte à marquer les esprits (à coup de matraque ).

    1. C’est bon ne touchez à rien, vous l’avez votre bouc émissaire. Rien de nouveau sous le soleil « Récurrence frappante, des épidémies du XIXe siècle à celles du XXIe : la stigmatisation des pauvres et des quartiers populaires ».

  3. Les habitants des quartiers populaires seront immanquablement utilisés pour masquer les responsabilités et l’incompétence des politiques qui sont au pouvoir. Nous ne sommes pas responsables des pillages que commettent les puissances d’argent sur les biens publics via l’État et ses ramifications.

  4. Bref dans les villes les plus Grand-Remplacées et afin d’éviter les esclandres que ce genre de populations ont l’habitude de faire dans les hôpitaux et leurs urgences.

  5. « ….afin d’assurer avec les autorités civiles et les forces de l’ordre une mission de surveillance, de présence dissuasive et d’assistance à la population, ainsi qu’aider à la protection de certains sites sensibles ou des établissements de santé. Sont également ciblés par la mobilisation des troupes armées, des hôpitaux stratégiques à Marseille, Toulouse et à Montpellier avec son CHU. »
    INCROYABLE !!
    Mission de surveillance de quoi ?
    Assistance à la population pour quoi ?
    Aider à la protection de certains sites sensibles. Lesquels et contre qui ?
    Les hôpitaux stratégiques !!??
    C’est quoi ce délire ? Un poisson d’avril où la désescalade vers un état totalitaire ?

    1. J’ai bien peur qu’un scénario totalitaire soit en marche. Qui vivra verra ! En 2-3 semaines, la France a changé de visage comme jamais auparavant.

  6. riches ou pauvres le covid 19 n’épargne personne aussi les lois sur le confinement s’appliquent a tous mais force est de constater que notre pays paye aussi dans ce domaine le prix fort du multi culti je comprends d’autant plus lla volonté des hongrois ou des polonais de se vouloir partout de l’ecole a la prison maitre chez eux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité