Politique

DES NOUVELLES DE… Nicolas Nadal, pompier et socialiste nîmois

En cette période de confinement, Objectif Gard continue de parler politique. Du lundi au vendredi à 18h30, retrouvez le portrait d’un ou d’une élu(e) confiné(e). État d’esprit, mode de vie et point sur les dossiers… Restez connectés !

Nicolas Nadal (Photo : droits réservés)

Candidat aux Municipales nîmoises sur la liste de l'écologiste Daniel Richard, Nicolas Nadal a laissé de côté la politique pour se concentrer sur son métier de pompier, en pleine crise du covid-19.  

Avec les soignants (public et privé), les forces de l’ordre, les pompiers sont aussi en première ligne. Chef de centre de la caserne des Angles, Nicolas Nadal a sous ses ordres 90 pompiers (dont 15 professionnels et 75 volontaires). En pleine épidémie de covid-19, « nous avons mis en place un protocole de sécurité et d’hygiène draconien », explique Nicolas Nadal. 

Ces nouvelles mesures passent d’abord par une nouvelle organisation du travail : « On change d’équipe toute les 24 heures au lieu des cycles de 12 heures. Ça permet aux pompiers de venir moins souvent. Et le changement d’équipe se fait sans qu’il n'y ait le moindre contact entre eux », poursuit le chef de centre. 

Avec son adjoint, les deux hommes sont quotidiennement présent à la caserne : « Je me lève à 6 heures du matin pour être sur place à 7 heures », indique le pompier nîmois, dont l’activité a changé depuis la crise du covid-19 puisque « nous prenons principalement en charge des patients atteints ou suspectés d’avoir contracté l’épidémie. Les autres interventions, comme les accidents de la route, sont en nette diminution. »

Baisse du nombre de contaminés

À l’issue d’un mois de confinement, « on constate une diminution du nombre de contaminés, même si parfois l’on intervient pour un malaise qui s’apparente à un cas de covid-19 », constate Nicolas Nadal. Pour faire face à l’ennemi sanitaire, les mesures d’hygiène prévoient de « désinfecter nos outils de travail trois fois dans la journée. » Un effort effectué par tous, quel que soit le grade.

En intervention, « nos ambulances ont été équipées d’un rideau qui protège les victimes de nos agents. » Un kit infectieux (charlotte, sur-blouse et masque FFP2 ) leur a également été mis à disposition. En cas de transport d'une personne infectée, « nous nettoyons l’ambulance pendant une bonne heure et l’agent doit laver son équipement à 60° et se doucher », détaille Nicolas Nadal.

Père de famille, le pompier précise : « Ce n’est pas tellement pour notre santé que l’on s’inquiète mais pour celles de nos proches lorsque nous rentrons à la maison. Nous ne voulons contaminer personne. Du coup, je peux vous dire que je suis en colère quand je vois des gens se balader dans la rue sans véritable raison ! »

La politique mise de côté 

Outre sa vie personnelle et professionnelle, Nicolas Nadal est entré depuis quelques années en politique. Candidat aux Municipales sur la liste de Daniel Richard, le socialiste est voué, en cas de victoire, à endosser le costume d’adjoint à la Sécurité. Or pour l’instant, « le volet professionnel a pris le pas sur la politique. D’ailleurs, Daniel Richard ainsi que l’insoumise Karine Voinchet ont eu tous deux les signes du covid-19. » Un virus qui n’épargne visiblement personne...

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité