Actualités

GARD Le burnout parental, les étudiants en psycho à l’écoute des parents confinés

Image d'illustration (Pixabay)

Des étudiants en Master de psychologie à l'université de Nîmes participent à la plateforme "Enfance et Covid", une permanence téléphonique mise en place pour accompagner les parents confinés et prévenir le burnout parental. 

Encouragés par leur enseignante, Sarah Le Vigouroux, des étudiants du Master "Psychologie Clinique" à l'université de Nîmes participent bénévolement à la plateforme nationale "Enfance & Covid". Dans le cadre d’un numéro vert mis à la disposition des parents et futurs parents, ils leur apportent un soutien psychologique dans le contexte difficile du confinement lié au Covid-19. Après avoir suivi une formation à distance sur le burnout parental, sept étudiants et un diplômé du Master "Psychologie Clinique et Psychopathologie en Thérapie Comportementale, Cognitive et Émotionnelle", ainsi que leur enseignante, écoutent, accompagnent et soutiennent les parents dans le cadre de cette permanence téléphonique nationale.

Ils leur proposent des pistes et des ressources pour faire face à la situation et les orientent, en cas de besoin de suivi à plus long terme, vers des professionnels en psychiatrie. Souhaitant valoriser leur engagement solidaire et l’apport d’une telle expérience pour leur formation, Sarah Le Vigouroux a décidé d’intégrer ces heures de bénévolat dans leur stage. Ce Master a pour objectif de transmettre des connaissances en psychologie clinique et en psychopathologie, de l’enfant et de l’adulte. Il forme de futurs psychologues aux thérapies comportementales, cognitives et émotionnelles.

Leur mission est notamment de déceler le burnout parental qui comprend quatre dimensions : l’épuisement émotionnel et physique, la saturation qui se caractérise par l’absence de plaisir à être avec ses enfants, le contraste, c’est-à-dire un changement par rapport à l’état "normal" du parent et la distanciation émotionnelle : seuls les échanges obligatoires avec les enfants sont maintenus. Ce syndrome concernerait 6 à 10% de la population. Une étude à l’échelle internationale vient d’être lancée pour mesurer les effets du confinement sur le burnout parental.

Numéro vert au : 0 805 827 827 de 10h à 18h 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité