ActualitésCultureSorties GardVauvert-Petite Camargue

GRAU-DU-ROI Du rêve à la dénonciation de la pollution, Olivier Griffith expose ses clichés de l’Espiguette

Graulen depuis 30 ans et photographe amateur, Olivier Griffith expose jusqu'au 15 août à Carrefour 2000, à Port Camargue. (Photo Boris Boutet)

Jusqu'au 15 août, Olivier Griffith est présent à Carrefour 2000, à Port Camargue, pour son exposition "Sur la plage, abandonnés...". Des photos qui résultent de ses trouvailles au cours de nombreuses balades sur la plage de l'Espiguette. 

"Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés", disait la chanson. Olivier Griffith, lui, s'est intéressé à ces objets oubliés par l'homme sur la plage de l'Espiguette. Des déchets qui cohabitent avec des morceaux de bois aux formes surprenantes. "La paréidolie est un phénomène psychologique qui consiste à voir des visages dans les formes des nuages, explique Olivier Griffith. Pour moi, c'est la même chose avec les morceaux de bois." 

Panthères, serpents ou autruches, le spectateur y verra ce qu'il voudra. "Depuis près de cinq ans, j'arpente l'Espiguette de long en large, indique le photographe. Au total, j'ai pris près de 3 000 clichés que je montrais à mes amis. Puis j'ai décidé de solliciter l'avis de professionnels de la photo qui ont trouvé mon travail original et m'ont encouragé à continuer." 

Dénoncer la pollution

"Pouvoir sortir mes photos sur papier et les montrer au public, c'est un grand plaisir, poursuit-il. Les retours sont particulièrement encourageants sur la partie noir et blanc de l'exposition. Elle sollicite l'imaginaire des visiteurs à travers les formes particulières des morceaux de bois." 

Si elle est moins sujette au rêve, la seconde partie de l'exposition revêt quant à elle une dimension plus politique. Des images saturées aux couleurs intenses qui révèlent les déchets trouvés sur le sable, parfois à plus de 20 kilomètres du parking de la plage de l'Espiguette. "J'aime que la forme dénonce le fond, avance Olivier Griffith. C'est quelque chose que je souhaite poursuivre dans mes prochains projets photos." Pour l'heure, les visiteurs ont jusqu'au samedi 15 août inclus pour découvrir la plage de l'Espiguette sous un autre oeil. Celui tantôt rêveur, tantôt caustique d'Olivier Griffith.

Boris Boutet

Ouverture de 10 heures à 12 heures et de 16 heures à 19 heures à Carrefour 2000, Port Camargue. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité