Faits Divers

GARD Il survole le site nucléaire de Marcoule à trop basse altitude

Le site de Marcoule (Flickr / cc / Kmaschke)

Un avion de tourisme privé a été détourné par un Mirage 2000 de l'Armée de l'air alors qu'il survolait à trop basse altitude le site nucléaire de Marcoule.

Hier, l'avion de tourisme, qui se dirigeait vers Avignon, a survolé le site de Marcoule à une altitude de 1 300 pieds au lieu des 3 700 réglementaires. À l'atterrissage de l'appareil sur les terres vauclusiennes, le pilote a été interpellé par la police locale. Entendu sur son comportement puis laissé libre, l'homme est reparti aux commandes de son avion en empruntant... le même trajet qu'à l'aller ! Une nouvelle fois, il a survolé le site de Marcoule, à une altitude toujours en-dessous de celle autorisée.

Un Mirage 2000 a été missionné pour détourner la trajectoire de l'appareil vers la base aérienne d'Orléans où l'attendait une équipe de la gendarmerie des transports aériens. L'homme sera prochainement convoqué devant le tribunal correctionnel. Sur demande du procureur de la République de Nîmes, la direction de l'aviation civile s'intéressera par ailleurs à la licence de pilote de l'intéressé.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité