Politique

SÉNATORIALES La situation gardoise entre les mains du patron du Parti socialiste

Alexandre Pissas (à gauche) et Denis Bouad à droite (Photo : Objectif Gard)

Le tenue du bureau national d’hier soir n’a pas permis de faire un choix entre le candidat investi par les militants, Alexandre Pissas, et le président du Conseil départemental, Denis Bouad. 

Pas de fumée blanche à la sortie du bureau national... La réunion des cadres du Parti socialiste a pourtant duré plusieurs heures. Toutefois aucune décision n'a permis d'arrêter définitivement le choix du parti sur sa tête de liste aux Sénatoriales du 27 septembre dans le Gard.

Du coup, selon nos sources, le bureau national « a donné mandat à son premier secrétaire, Olivier Faure, de poursuivre les discussions afin d'éviter le dépôt de deux listes à Gauche.» Le patron du PS doit donc trouver une solution avant lundi 7 septembre, date officielle d’ouverture du dépôt des candidatures en préfecture.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

2 réactions sur “SÉNATORIALES La situation gardoise entre les mains du patron du Parti socialiste”

    1. MDR!! Le représentant des quelques militants qui ont voté…faute d’autres candidats, et un PS et une gauche si embarrassés qu’ils ont pleuré auprès de Bouad pas demandeur du tout pour qu’il candidate. Pissas et la gauche n’aura plus aucun sénateur, Bouad et au moins 1 garanti, alors?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité