Economie

GARD Le CFA Marguerittes forme des jeunes aux technologies Renault

L'une des voitures de prêt fournies par Renault (Photo : CM)

Le CFA de Marguerittes et Renault travaillent en partenariat pour répondre aux besoins de main-d’œuvre du constructeur automobile. 

Clio IV, Mégane ou pour les bourses plus aisées, Talisman : les dernière générations de véhicules Renault n’ont rien à voir après les précédentes. Vous souvenez-vous de la fenêtre que vous ouvriez avec une manivelle ? C’est fini… Du coup, en cas de panne, les mécaniciens, que l’on appelle  désormais des techniciens, doivent s’adapter. Les besoins et donc le métier ont évolué. Les formations des jeunes doivent s’adapter. 

« Si on forme des jeunes en apprentissage avec une boîte à outils vieille de 30 ans, ils n’auront pas énormément de chances de trouver un emploi ! », commente Éric Giraudier, le président de la Chambre de commerce et d'industrie du Gard. Ce matin, le constructeur au losange a signé avec l’organisme de formation une convention de partenariat. Du « gagnant-gagnant » assurent les protagonistes. La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel a assoupli les apprentissages et Renault en a profité pour externaliser ses formations.

En échange d’un concours financier (environ 1 000€ par élève) et du prêt de véhicules, le CFA Marguerittes a mis en place une formation de technicien Renault. Ce choix ferait économiser 9 000€ par élève au constructeur français, qui dispensait ses formations en interne. À l’issue de leur cursus, « tous les jeunes sont assurés d’avoir un emploi chez Renault puisque le nombre d’élèves est fixé en fonction des besoins de l’entreprise », commente le CFA. 

Une première promotion comprenant deux groupes d’une dizaine d’élèves débutent sa formation. Le risque toutefois, c’est que ces jeunes partent dans une autre entreprise que celle du constructeur, l’univers de l’automobile étant très concurrentiel. 

CM

 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité