Economie

GRAND AVIGNON L’Agglo a déjà mobilisé 1,7 million d’euros pour le plan de soutien à l’économie locale

Le siège du Grand Avignon à Agroparc (Thierry Allard / Objectif Gard)

Lors de la première vague de la pandémie de coronavirus covid-19 au printemps dernier, l’Agglo du Grand Avignon a mis en place un plan de soutien à l’économie locale.

Un plan qui comprend des mesures d’aides aux entreprises touchées par la crise sanitaire et des mesures destinées à accompagner la reprise économique. Ces différentes mesures, mises en place avec les partenaires de l’Agglo, représentent pour le Grand Avignon un engagement d’1,7 million d’euros.

Ainsi, l’Agglo a abondé dès avril dernier les fonds spéciaux des deux régions dans lesquelles elle se trouve, Sud Paca et Occitanie, pour 435 000 euros, 308 000 euros pour le fonds Covid Résistance de la région Sud et 127 000 euros pour le fonds l’Occal de la région Occitanie. Ces dispositifs ont notamment permis d’accompagner des entreprises. Sur la partie Occitanie de l’Agglo, 143 entreprises ont été accompagnées et financées au 30 octobre dernier.

L’Agglo a également mis en place un plan de soutien, sur trois volets. Le premier, pour 108 000 euros, compte notamment l’exonération de loyers à 23 entreprises de la pépinière Créativa, ou encore des ateliers, événements et services post-crise proposés gratuitement. Sur le deuxième volet, d’un montant de 133 000 euros, l’Agglo a notamment lancé l’appel à projets « Court-circuit » avec la ville d’Avignon. Huit dossiers ont été retenus lors de la première phase pour 66 500 euros. Une seconde phase va suivre avec 25 500 euros mobilisés. Entre autres actions, l’Agglo maintient également ses subventions attribuées aux bénéficiaires de son appel à projets 2019/2020.

Enfin, le troisième volet, consacré au soutien de l’attractivité de la destination Avignon tourisme, a vu 196 000 euros mobilisés, notamment sur de nouveaux dispositifs d’accueil et une campagne de promotion pour 2021.

L’Agglo propose également une exonération de la cotisation foncière des entreprises pour les entreprises particulièrement touchées par la crise au titre de 2020. Concrètement, il s’agit d’un dégrèvement d’un montant de 800 000 euros pour les PME du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration, du sport, de la culture, du transport aérien et de l’événementiel. 867 entreprises côté Vaucluse et 185 côté Gard en ont bénéficié. En plus de ces différents dispositifs, l’Agglo affirme étudier actuellement la mise en œuvre d’autres mesures complémentaires.

Th.A

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité