ActualitésCulture

NÎMES La Ville se mobilise pour valoriser les contenus digitaux culturels

La Ville soutient le secteur culturel, particulièrement impacté par la crise liée au virus Covid-19, en participant à la promotion et la valorisation des différents contenus culturels des établissements nîmois consultables en ligne.

Webdocs, visites virtuelles, activités en familles, podcast, concerts en ligne, vidéos… la ville de Nîmes a créé une plateforme numérique recensant tous les contenus digitaux des équipements culturels municipaux fermés au public, pour les rendre accessibles au sein d’une même page : https://www.nimes.fr/culture-a-la-maison

En parallèle, une campagne de communication grand public « La culture n’attend que vous » va être lancée à compter du vendredi 5 février (affichage public, réseaux sociaux, presse, internet). Son objectif : inciter les Nîmoises et Nîmois, jeunes ou moins jeunes, néophytes ou experts, à profiter de cette offre culturelle, depuis leur domicile, avec un « simple » clic.

« La Ville s’engage, à l’échelle de la collectivité, pour que cette crise sanitaire ne sacrifie pas le secteur culturel. Nous œuvrons pour maintenir un maximum d’activité culturelle, en adaptant l’offre des équipements municipaux mais également en soutenant le milieu associatif culturel », explique Sophie Roulle, adjointe déléguée à la Culture.

Une campagne de communication avec des anonymes

La Ville a choisi de mettre en scène des figurants dans différents lieux culturels emblématiques nîmois : le Musée de la Romanité, le Carré d’Art Jean Bousquet, le Musée des Beaux-Arts et le théâtre Christian Liger. Les figurants, mis en scène en pyjama ou vêtus d’un tablier, ustensiles de cuisine à la main, sont projetés dans les équipements vides mais au plus près des œuvres.

Au-delà de la valorisation des richesses culturelles disponibles en ligne dans les Musées, théâtre, bibliothèque, cette campagne invite à accéder à de nombreuses œuvres au-delà de la sphère municipale.

La totalité des subventions aux acteurs culturels locaux maintenue

Mis à mal depuis le début de la crise sanitaire, les pertes d'exploitation considérables des structures culturelles et des associations qui les animent entraînent une situation financière compliquée. Face aux menaces de voir fermer ces lieux ou disparaître des événements ancrés dans le paysage culturel nîmois, qui participent autant à l’identité de la ville qu’à son attractivité, la Ville a maintenu la totalité des subventions qu’elle attribue aux associations culturelles nîmoises. Elle augmentera son enveloppe de 40.000€ ramenant à 570.000€ le montant global alloué par la Ville aux associations culturelles.

Partenaire historique des événements culturels nîmois comme le Festival de la Biographie ou le NOGA, le Sémaphore, structure indépendante, a également bénéficié d’une subvention exceptionnelle de la Ville, d’un montant de 20.000 €, en 2020.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité