ActualitésPolitique

VAUVERT La Ville lance son projet éducatif

Le conseil municipal de Vauvert était délocalisé au siège de la CCPC. (Photo Boris Boutet)
Le conseil municipal de Vauvert était délocalisé au siège de la CCPC. (Photo Boris Boutet)

Au cours d'un conseil municipal délocalisé au siège de la Communauté de communes Petite Camargue, la majorité vauverdoise a notamment présenté les grands axes de son projet éducatif. 

"Un projet éducatif doit être défini lorsqu'il y a un centre de loisir communal ou associatif, explique l'adjointe à l'Éducation Magali Nissard. Jusqu'alors, celui-ci concernait principalement le public scolaire et périscolaire mais nous voulons aller plus loin et toucher l'ensemble des 0-25 ans. À Vauvert, nous avons beaucoup d'associations, mais tout le monde travaille un peu dans son coin. L'idée est de coordonner les actions de tout le monde autour des axes que l'on a défini." 

Votés à l'unanimité ce lundi, ces derniers comprennent notamment un accès favorisé à la culture, l'éducation à l'éco-citoyenneté ou le développement les réseaux de solidarités entre acteurs. "Le projet éducatif sert de cadre pour fixer les actions des associations, poursuit Magali Nissard. On se donne jusqu'en juin pour réaliser un état des lieux de l'existant en la matière. Nous espérons pouvoir organiser des Assises de l'enfance et de la jeunesse au dernier trimestre 2021. Ce sera l'occasion de mettre tout le monde autour d'une même table pour fédérer autour de notre projet." 

Les chantiers d'insertion relancés

Comme depuis plusieurs années, la Ville de Vauvert a également renouvelé une convention avec l'association Le Passe muraille pour l'organisation de chantiers d'insertion. "Treize personnes très éloignées de l'emploi en bénéficieront, détaille le maire, Jean Denat. Il s'agit de travaux de maçonnerie, de second œuvre et des aménagements paysagers. Les chantiers des années précédentes ont donné lieu à des taux intéressants de retour à l'emploi." 

Au cours du conseil, des acomptes de subventions aux associations ont été votées en raison d'un budget qui sera débattu plus tard qu'à l'accoutumée, le report des élections municipales ayant décalé le calendrier. Le centre social RIVES bénéficie d'un acompte de 20 000 €, le Football club de Vauvert de 5 000 €, le centre culturel de 15 000 €, le Gallia club de Gallician de 4 000 €, le Centre communal d'action social de 150 000 € et l'école privée Notre-Dame 38 000 €.

En ouverture de séance, Jean Denat a également fait le point sur l'organisation de la vaccination en salle Bizet. "On a une base de 60 doses par semaine, a-t-il indiqué. Nous avons pu en récupéré presque autant la semaine dernière car la vaccination à l'Ehpad d'Aigues-Vives est terminée. On espère que cela continue d'augmenter dans les semaines à venir car beaucoup de Vauverdois attendent que leur tour vienne." 

Boris Boutet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité