ActualitésPolitique

POLITIQUE Ce que le Premier ministre, Jean Castex, vient faire dans le Gard…

Prévention de la délinquance, rénovation urbaine, infrastructures sportives… Le Premier ministre, Jean Castex, accompagné de plusieurs ministres, devrait annoncer plus de moyens pour les quartiers prioritaires gardois.

« Le Gard est un département qui a une vraie problématique de quartier prioritaire avec des enjeux très importants », commente l’entourage du Premier ministre. Sa venue, ce samedi, s'inscrit dans la droite ligne du comité interministériel à la Ville qui s’est tenu le 29 janvier à Grigny.

Un comité au cours duquel une enveloppe de trois milliards d’euros a été annoncée pour les quartiers difficiles où « le taux de pauvreté est de 40 %, soit trois fois supérieur à la moyenne nationale » et où « le taux de chômage atteint les 22%, soit deux fois et demi supérieur à la moyenne nationale. »

Nîmes : 12 médiateurs d’ici fin juillet

Le Gard devrait profiter de cette nouvelle enveloppe. En matière de lutte contre la délinquance, « Nîmes sera dotée de 12 médiateurs d’ici fin juillet », annonce l’entourage de Jean Castex. Et d’ajouter : « Le manque d’adulte dans les quartiers se confirme. Le Premier ministre s’investit très fort et veut montrer qu’il ne faut pas baisser la garde. » En parallèle, le chef du Gouvernement défendra l’idée des projets « vacances apprenantes » et « quartiers d’été. » Des activités « en pied de tour » lancées en 2020.

Côté rénovation urbaine, le Gouvernement a débloqué 2 milliards d’euros supplémentaires. « Cet argent permettra de financer de nouveaux projets », poursuit une source gouvernementale, « à Alès par exemple, il y a une clause de revoyure qui pourrait être abondée de nouveaux crédits. » Concernant Nîmes, « l’ampleur du projet pourrait être complété » même si aucun crédit supplémentaire n’est prévu dans l’enveloppe de 140 M€ que débloque l’État sur les 400 M€ du deuxième plan de rénovation urbaine.

Côté éducation, le lycée Albert-Camus profitera d’un nouvel Internat. Concernant le sport, de nouveaux crédits de l’État pourraient être débloqués afin de remettre à flot les équipements des quartiers prioritaires. Une enveloppe de 30 M€ au niveau national a été budgétisée. À la nouvelle préfète du Gard, Marie-Françoise Lecaillon, de pousser les demandes des élus.

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité