Bagnols-Uzès

VILLENEUVE-LÈS-AVIGNON L’estampe contemporaine investit la tour Philippe-le-Bel

Élus, organisateurs et artistes exposants lors du vernissage de l'exposition samedi à la tour Philippe-le-Bel de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La sélection des oeuvres exposées donne une idée de la variété de l'estampe contemporaine (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Après des mois de fermeture, la tour Philippe-le-Bel, un des emblèmes de Villeneuve, a rouvert ses portes ce samedi avec une exposition autour de l’estampe contemporaine. 

L’exposition Regard sur l’estampe contemporaine, organisée depuis 2013 d’abord au cloître de la collégiale et depuis 2014 à la tour Philippe-le-Bel par Dominique-Louis Heraud, fait donc son retour après une année de pause pour cause de crise sanitaire. 

On y retrouve cette année, outre les œuvres de Dominique-Louis Heraud, des estampes d’Anouck Faure, Jeanne Rebillaud-Clauteaux, Matthieu Perramant et Michel-Henri Viot. Ce dernier a profité du vernissage de l’exposition samedi matin pour offrir à la mairie une sérigraphie datant de 1978 qu’il a réalisée à partir d’un poème de Jacques Roubaud - qui n’a aucun lien avec l’ancien maire de Villeneuve Jean-Marc Roubaud, comme le relèvera la maire, Pascale Bories.

Michel-Henri Viot a offert une sérigraphie à la municipalité lors du vernissage (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« J’invite chaque année des artistes dont j’estime le travail pour montrer la diversité de l’estampe », explique Dominique-Louis Heraud. Ainsi, on retrouve pour cette exposition des eaux-fortes comme des pointes-sèches, et les œuvres exposées donnent une bonne idée de ce qu’est l’estampe contemporaine. 

Et autour de l’exposition, qui se tient jusqu’au 27 juin (entrée libre), plusieurs rendez-vous sont proposés. Un atelier de gravure a été animé par Matthieu Perramant à l’école Joseph-Lhermitte vendredi, et notons à l’agenda une découverte de l’exposition et des démonstrations des techniques de l’estampe avec Dominique-Louis Heraud ce mercredi 26 mai de 10h à midi et de 14h à 18h à la tour Philippe-le-Bel (entrée libre), et une conférence de Danielle Sonnier le vendredi 28 mai à 18h à la médiathèque Saint-Pons (entrée libre). 

Th.A

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité