Politique

GARD Le Républicain Frédéric Touzellier perd son siège de conseiller régional

Frédéric Touzellier, maire de Générac, vice-président de Nîmes Métropole et Conseiller régional (Les Républicains) de l'Occitanie (Photo : Coralie Mollaret)
Frédéric Touzellier, maire de Générac, vice-président de Nîmes métropole et conseiller régional (Les Républicains) de l'Occitanie (Photo : Coralie Mollaret)

Avec un score de 18% récoltés en Occitanie (dont 16% dans le Gard), la Droite perd le troisième siège qu'elle avait dans le Gard. Un siège occupé jusqu'alors par le maire de Générac, Frédéric Touzellier. 

« J’ai perdu mon siège de quelques voix. C’est un peu frustrant », réagit Frédéric Touzellier, observant « qu’il n’y a pas eu autant de report de voix du candidat de La République en marche, Vincent Terrail-Novès, qu’on l’espérait ».

La tête de liste Les Républicains dans le Gard, Christophe Rivenq confie avoir « un peu les boules » : « le calcul est complexe, c’est un quotient régional qui s’applique à chaque département ». Au conseil régional d’Occitanie, le groupe de la Droite et du Centre perd quatre sièges. « On devrait être 21 élus », commente Christophe Rivenq qui cédera la présidence du groupe à la tête de liste Les Républicains, Aurélien Pradié. Le premier conseil de la nouvelle mandature de l'entité régionale devrait se tenir vendredi.

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité