GardJusticeNîmes

NÎMES La victime entend le souffle du cambrioleur dans son lit

(Photo d'illustration Objectif Gard)

En juillet dernier, une jeune femme vivant dans le centre-ville de Nîmes a eu la peur de sa vie.

Elle avait laissé sa fenêtre du deuxième étage ouverte, lorsqu'en pleine nuit elle a été réveillée par le souffle d'un homme dans son lit, a-t-elle indiquée aux enquêteurs sur procès verbal. Elle a ensuite expliqué qu'elle avait été menacée alors qu'elle était allongée dans son lit, en sentant une lame au niveau de son cou.

Une victime qui a eu le courage de crier et de faire fuir les deux étranges cambrioleurs. Un est parvenu à grimper puis ouvrir la porte principale à son complice. Des objets, comme un appareil photo ou une clef USB, ont été dérobés avant que les deux complices quittent l'appartement. Retrouvés après enquête des policiers du commissariat de Nîmes, les deux hommes sont prévenus un an après les faits devant le tribunal correctionnel pour "vol avec violence". Le "dormeur", affirme que ce soir là, il était ivre. Le procès se poursuit ce vendredi soir....

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité