Faits DiversGard

NÎMES Une maman condamnée pour des coups de ceinture sur sa fillette de 12 ans

Vue aérienne du centre ville de Nîmes. DR

Une mère de famille, âgée de 43 ans, a été condamnée ce vendredi par le tribunal correctionnel de Nîmes à 4 mois de prison avec sursis probatoire de 2 ans l'obligeant à travailler et à des soins, pour des violences sur son enfant de 12 ans.

La jeune fille a expliqué en 2017 devant les services sociaux qu'elle était victime de violences réitérées. Des faits qui seraient survenus dans un contexte d'extrême précarité.

La prévenue était absente à l'audience pour des raisons de santé, elle était défendue par maître Anaïs Lopes. Une maman dans une situation difficile qui se prostituait pour faire vivre sa famille : "elle était sans emploi, illettrée", des faits qu'elle a toujours contestés, estimant que sa fille avait dénoncé de tels actes pour fuir l'ambiance familiale. "Mais depuis il n'y a pas eu de nouveaux faits signalés et l'adolescente aujourd'hui âgée de 16 ans vit chez sa mère et souhaite y rester", plaide maître Lopes.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité