ActualitésEconomieNîmes

NÎMES Des business angels nîmois se mobilisent sous la bannière Occitanie Angels

Jacques-Thierry Monti (Photo Occitanie Angels)
Jacques-Thierry Monti (Photo Occitanie Angels)

MELIES Business AngelsBusiness Angels soutient la création de la première antenne locale gardoise d’investisseurs privés de la fédération régionale Occitanie Angels. Depuis Nîmes, ces business angels se donnent pour mission de mobiliser leurs pairs, à l’écoute des besoins en financement des créateurs d’entreprises innovantes de Nîmes et de sa région.

Nîmes et sa région comptent désormais une antenne locale d’Occitanie Angels, structure fédérant les réseaux de business angels de la région. Animé par Jacques-Thierry Monti, le groupe d’investisseurs nîmois est coaché par Patrice Vignon, représentant du réseau montpelliérain Melies Business Angels.

Ses membres ont pour objectif de contribuer au développement économique de leur territoire en repérant et en finançant des porteurs de projets innovants ayant des besoins de fonds d’amorçage. « Les projets que nous détecterons localement seront soumis au deal flow de notre structure marraine Melies Business Angels, précise Jacques-Thierry Monti. Si leur instruction est validée, le groupe d’étude comprendra un ou des membres de l’antenne de Nîmes. »

Jacques-Thierry Monti (Photo Occitanie Angels)

Le groupe nîmois en appelle à toutes celles et tous ceux qui souhaitent investir au profit de l’économie locale à renforcer ses rangs pour travailler ensemble sur des dossiers de start-up prometteuses. La convention de partenariat signée entre Occitanie Angels et la Région Occitanie en 2020 engage les réseaux existants de business angels à essaimer dans les villes moyennes. Capitole Angels (Toulouse) porte des projets de création d’antennes dans l’ouest de la région, Melies Business Angels prend en charge l’est de l’Occitanie. L’antenne de Nîmes est la première à se constituer avant Perpignan et Béziers, actuellement à l’étude chez MeliesBusiness Angels.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité