CamargueGardPolitique

EXPRESSO Après 30 ans en politique, Léopold Rosso favorable à la fin du cumul des mandats !

Léopold Rosso, tête de liste "Avec passion et raison" (Photo Véronique Camplan)
Léopold Rosso, 73 ans aujourd’hui, a été élu la première fois au Grau-du-Roi à 40 ans (Photo Véronique Camplan)

À travers un livre « libératoire » Le Carrousel (Éditions Nombre 7), l’ancien conseiller départemental d’Aigues-Mortes appelle à légiférer sur la fin du cumul des mandats dans le temps. 

« Quand on a passé autant de temps en politique, on n’en sort jamais indemne… Vous êtes dans la lumière et, du jour au lendemain, vous n’êtes plus rien ! », confie Léopold Rosso. Ancien premier adjoint de la municipalité d’Étienne Mourrut, maire du Grau-du-Roi, le conseiller départemental d’Aigues-Mortes a récemment raccroché l’écharpe d’élu local. Il a toutefois décidé de prendre la plume pour écrire « en quatre mois » un livre de 94 pages sur son parcours, son territoire et sur sa vision de la politique. 

Fils de pêcheur, « j’ai été élevé dans un milieu modeste », explique l’intéressé qui est devenu professeur des écoles, s’occupant des classes de CE1 et CE2. C’est en 2001 que Léopold Rosso s’engage en politique sur la liste d’Étienne Mourrut avant de devenir adjoint à la Jeunesse et aux Sports puis plus tard, premier adjoint. « À mon initiative, nous avons créé le conseil municipal des jeunes, le pont d’information jeunesse, le centre de loisirs… Je n’en revendique pas la paternité. À partir du moment où les choses sont créées, elles tombent dans le domaine public », poursuit le Graulen. 

Le livre de Léopold Rosso pousse également à la réflexion sur le système politique français. Un système gangréné ces dernières années par une abstention grandissante. « J’aurai dû descendre avant du carrousel », pense Léopold Rosso, assimilant le manège au système politique : « Il faut limiter l’exercice d’un exécutif dans le temps. Oui, c’est facile pour moi de dire ça aujourd’hui… Même si, au conseil départemental, je n’avais pas de fonctions exécutives. » Pour l’édile, « à un moment donné, on bascule dans l’électoralisme pour rester au pouvoir. On ne répond plus vraiment aux besoins des gens et certains vendent même leur âme pour un poste… » 

Coralie Mollaret 

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité