Publié il y a 9 mois - Mise à jour le 28.07.2023 - Corentin Corger - 3 min  - vu 4161 fois

NÎMES OLYMPIQUE Un groupe réduit pour affronter Alès, De Gevigney toujours au club

durand de gevigney

Le transfert de Maël Durand de Gevigney traîne en longueur 

- Photo Anthony Maurin

Demain à 19 heures, au stade Pibarot, Nîmes Olympique affronte Alès en match amical. Le coach Frédéric Bompard devrait aligner son équipe type sans Maël Durand de Gevigney. Pourtant, le défenseur appartient toujours au NO. 

Une défaite face à Marseille (2-0), un nul contre Marignane (0-0) et un succès face à Istres (3-2), voilà le bilan des Nîmois dans cette préparation estivale avant d'affronter demain Alès (N2) pour un quatrième match amical. Soit l'avant-dernier avant la réception de GOAL FC (Grand Ouest Association Lyonnaise), vendredi prochain ? Peut-être pas ! "J’aimerais bien jouer le mardi avant le début du championnat chez nous face à une équipe capable de se déplacer le matin pour redonner du temps de jeu à tout le monde", précise Frédéric Bompard. 

La date serait donc le 8 août mais le club doit encore trouver un adversaire. À quinze jours du début de la saison (14 août à 18h30 contre Martigues), les Crocos abordent la dernière ligne droite de leur prépa. Ainsi, fini les revues d'effectif et les essais de joueurs, c'est un groupe réduit de 18 bonhommes que le staff a convoqué pour le court déplacement dans la capitale cévenole. Revenus mercredi, Patrick Burner et Ronny Labonne ne sont pas du voyage tout comme la recrue Axel Thoumin, touché au psoas. 

burner
Patrick Burner ne participe pas au match amical face à Alès  • Photo Anthony Maurin

Ils ont travaillé toute la semaine à part. L'attaquant arrivé de Mâcon reprendra lundi avec le groupe. Concernant les deux Martiniquais, à raison de deux séances par jour, ils vont poursuivre une préparation de leur côté même si leur coach aimerait leur donner du temps de jeu face au GOAL FC. Auteur d'une prestation remarquée durant la Gold Cup, avec trois buts en trois matchs, Patrick Burner n'a pas reçu d'offre concrète pour le moment. 

Départ de De Gevigney : "Il est toujours en négociation"

Jonathan Mexique aussi s'entraîne avec ces compatriotes antillais et ne jouera pas demain. Mathis Picouleau, l'autre recrue officialisée hier, est bien présent dans le groupe retenu. Contrairement à Maël Durand de Gevigney, qui n'était déjà pas sur le terrain mardi face à Istres. Si son départ est proche depuis une semaine, le défenseur s'entraîne toujours à la Bastide et son transfert dans un club anglais tarde à se concrétiser. "Il est toujours en négociation", fait savoir une source proche du joueur qui souhaiterait que cela se finalise enfin dans le week-end.

durand de gevigney
Le transfert de Maël Durand de Gevigney traîne en longueur  • Photo Anthony Maurin

"Je veux que ça se décante le plus rapidement possible pour savoir ce que l'on fait au poste de défenseur central", commente l'entraîneur nîmois. Concernant les joueurs à l'essai, Kleyveens Hérelle n'a pas été conservé. Au sujet d'Hamza Bousqal, arrivé mercredi, une décision devrait être prise ce soir mais il ne figure pas dans le groupe concocté pour affronter Alès. Comme Ibrahim Sacko qui est reparti de Nîmes mais dont les négociations seraient en bonne voie pour une signature d'un contrat d'un an. 

"Je souhaite qu’il nous rejoigne. Je le trouve vraiment intéressant, c'est un garçon qui joue pour l'équipe avec une très bonne mentalité", confie le coach en évoquant le milieu expérimenté de 30 ans (94 apparitions en National) qui reste sur trois saisons en N2 à Fréjus. Si sa venue est actée, le milieu nîmois serait complet. Ne reste plus qu'à recruter un gardien et un élément offensif supplémentaire.

Larcier à l'OAC pour la dernière venue de Bompard à Pibarot

Même si son effectif n'est pas encore totalement bouclé, Frédéric Bompard s'épanouit avec cette équipe : "on est parti presque de zéro, les choses se mettent en place. Je prends du plaisir chaque jour avec ce groupe là." Un signal positif et l'envie forcément de livrer une prestation intéressante face au voisin alésien où sera aligné pour la première fois un onze type. "Forcément je vais donner un peu plus de temps de jeu à ceux qui risquent de démarrer face à Martigues, c'est logique." 

Sébastien Larcier, le directeur sportif de Nîmes Olympique, a joué à Alès de 2001 à 2003 • Photo Norman Jardin

Dans un derby historique, même amical, où le public, surtout alésien, devrait se déplacer. "C'est bien d'avoir un peu d'émulation", savoure Frédéric Bompard qui plus de 20 ans après revient à Pibarot. Sa dernière venue remonte au 26 avril 2003 pour sa première saison d'entraîneur adjoint à Dijon aux côtés de Rudi Garcia. Lors de la 34ème journée de National, les Bourguignons s'imposent 3-2 face à l'OAC dont un certain Sébastien Larcier figure dans le onze de départ cévenol. À l'issue de la saison, l'actuel directeur sportif du NO signe au DFCO alors qu'Alès est retrogradé administrativement en DH. 

Le groupe convoqué :

Nazih, Dias - Sbaï, Azzabi, Paviot, Sy, Mendy, Guessoum, Diallo - Picouleau, Khalid, Delpech, Doukansy, Wade, Laurens - Mbina, Doucouré, Ngakoutou. 

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio