Publié il y a 26 jours - Mise à jour le 26.05.2024 - Marie Meunier - 3 min  - vu 400 fois

AVIGNON Les débuts prometteurs de la salle Confluence Spectacles

Les quatre associés de Confluence Spectacles et une partie de l'équipe.

- photo Marie Meunier

Après trois mois d'exploitation, l'heure est au premier bilan pour Confluence Spectacles. La plus grande salle du Vaucluse rayonne au-delà de l'aire avignonnaise, jusque dans le Gard, l'Hérault et les Bouches-du-Rhône. Déjà 22 300 spectateurs ont assisté aux 27 premières dates. 

Le 15 février dernier, avait lieu le tout premier concert dans la salle Confluence Spectacles. C'est Christophe Willem qui a étrenné la scène, qui a enregistré depuis 26 autres levers de rideau. Trois mois après son ouverture, la plus grande salle du Vaucluse arbore un bilan positif. Le taux de remplissage de la salle atteint 81 % en moyenne. Déjà 22 300 spectateurs ont été comptabilisés et ce n'est pas fini puisque depuis l'ouverture de la billetterie en juin 2023, 40 000 billets ont été vendus pour un prix moyen de 41 €. "Les retours sont très bons, les gens se sentent bien. Cela reste une grande salle mais à taille humaine quand même", se réjouit Grégory Cometti, un des quatre associés à l'origine du projet Confluence Spectacle. 

Une majorité des spectateurs viennent de l'aire avignonnaise mais d'autres font le déplacement de Montpellier, Marseille, Nîmes et au-delà. Les prévisions miroitent un horizon à 60 000 spectateurs sur les dix premiers mois et demi d'exploitation de la salle, qui se situe juste en face de la gare TGV d'Avignon, à la convergence du Vaucluse, des Bouches-du-Rhône et du Gard. Côté artistes, Confluence Spectacles a déjà vu passer de belles têtes d'affiche avec Laura Laune, Camille Lellouche, Anne Roumanoff, Keen V ou encore Enrico Macias. 

La saison se terminera début juin avec trois dates de Gad Elmaleh, complet en 48h seulement. La salle rouvrira après une pause estivale et accueillera le Queen Tribute experience, Ahmed Sylla, Messmer, Louis Bertignac, Dany Boon, Paul Mirabel, Roberto Alagna, et même en 2025, Mireille Mathieu qui fera escale à la maison, à Avignon, pour ses 60 ans de carrière. D'autres noms devraient encore être dévoilés. 

Objectif 100 000 spectateurs

L'équipe de la salle vise 90 à 100 levers de rideau en 2025, et le cap des 100 000 spectateurs (en incluant la période du festival d'Avignon) à trois ans. De belles ambitions alors que l'ouverture s'est faite en un temps record. Pour rappel, Confluence Spectacles a été bâtie dans l'écrin qui renfermait l'opéra provisoire de la ville. "La première discussion avec le Grand Avignon remonte à juillet 2021. Après deux ans de négociation, on a signé en juin 2023. Il y a six mois de travaux, c'est allé très vite", retrace Patrice Fabre, un autre associé. 

À relire : AVIGNON Une nouvelle salle de spectacle de 1 650 places ouvre le 15 février

L'équipe souhaite que "la petite des grosses salles" trouve sa place dans les tournées et parvienne à s'intercaler entre les dates à Lyon et Marseille. Confluence Spectacles doit encore évoluer avec à l'avenir un placement numéroté. Les exploitants envisagent également un naming (lorsqu'une entreprise ou une marque donne son nom à une infrastructure comme l'Orange Vélodrome ou l'Accor Arena par exemple) : "Ce sera à petite échelle bien sûr. Je n'en ai pas vu d'aussi grandes salles en province qui sont privées, propriétaires et exploitantes, non-associatives et pas sous délégation de service public. On n'est pas subventionné. Il faut donc trouver des moyens pour se développer, pour boucler les budgets, et continuer à avoir une programmation digne de ce nom", justifie Grégory Cometti. Dans un avenir plus lointain, l'idée est aussi d'isoler et de climatiser le sas d'entrée où le public peut profiter et se restaurer en amont et en aval du spectacle. 

Toutes les dates et les informations sur le site de Confluence Spectacles en cliquant ici. 

Marie Meunier

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio