Economie
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 10.11.2021 - thierry-allard - 3 min  - vu 1003 fois

BAGNOLS/CÈZE Lidl ouvrira en février prochain

La première pierre du Lidl de Bagnols a été posée symboliquement par le maire Jean-Yves Chapelet et le député Anthony Cellier ce mercredi après-midi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La surface de vente du magasin sera d'un peu moins de 1 000 m2 (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Une visite de chantier du futur supermarché Lidl de Bagnols, actuellement en construction à l’entrée de la ville, route d’Avignon, était organisée ce mercredi en présence des élus. 

Cette visite était l’occasion d’en savoir plus sur ce magasin attendu dans la capitale du Gard rhodanien, initialement prévu route de Nîmes puis à l’Ancyse. Finalement, il sera sur le site de l’ancien Point S, « visible, à l’entrée de la ville », note la responsable développement immobilier de Lidl pour le Gard, le Vaucluse et une partie de l’Hérault, Aurélia Baichoo. 

Le géant allemand de la grande distribution souhaitait s’implanter sur Bagnols de longue date, car « dans notre maillage territorial c’était une poche vide avec un potentiel de chiffre d’affaires intéressant sans provoquer une forte baisse des magasins environnants », poursuit-elle. Pour l’heure, Lidl compte des magasins à Pont-Saint-Esprit, Roquemaure, Rochefort-du-Gard et Remoulins, pour citer les plus proches dans le Gard. 

Sur ce terrain de 7 500 m2, l’enseigne proposera une surface de vente d’un tout petit peu moins de 1 000 m2 et 85 places de parking. On y retrouvera « environ 2 200 références. Le magasin de Bagnols proposera toute la gamme possible de Lidl », affirme Olivia Paulo, responsable des ventes du secteur pour Lidl. Le tout avec le nouveau concept de l’enseigne, « avec un sas d’entrée spacieux et chaleureux, des lumières LED, une grande vitrine, les fruits et légumes et 44 références de boulangerie à l’entrée », précise Aurélia Baichoo. 

Le magasin sera équipé, comme le veut la doctrine Lidl, de panneaux photovoltaïques sur son toit. « La loi ne nous y oblige pas, mais nous produisons 20 à 30 % de nos besoins et nous pouvons alimenter les bornes de recharge des voitures électriques sur le parking », note Moued El Majid, directeur technique pour Lidl. Quant au bâtiment en lui-même, il est identique aux autres du même concept, sans poteau à l’intérieur et avec des allées larges. Seule différence à Bagnols, « la charpente, qui d’ordinaire est en bois, est en béton car nous avons eu des problèmes d’approvisionnement, précise Moued El Majid. Nous avons fait une exception car nous voulions maintenir une ouverture en février ». 

52 emplois créés

Le 2 février, pour être précis. Les travaux ont commencé fin août et avancent bon train. Reste maintenant à recruter les 52 salariés qui feront tourner la boutique. « Il y a 45 postes d’équipiers polyvalents, 4 adjoints-managers et 3 coordinateurs caisse-accueil, majoritairement en CDI », précise le directeur du futur magasin, Corentin Jacques, pour l’heure directeur du magasin d’Orange (Vaucluse). Autant de recrutements que l’enseigne veut locaux. 

« Nous travaillons avec la Mission locale jeunes, Pôle Emploi, en interne et en externe en favorisant le recrutement sur Bagnols », affirme le directeur. Pour l’heure, 14 postes sont pourvus, et Lidl poursuit activement sa campagne de recrutement. Les équipiers recrutés sont ensuite formés dans les magasins déjà ouverts dans le but d’être fin prêts en février. 

Présent à la visite comme le député Anthony Cellier, le maire de Bagnols, Jean-Yves Chapelet, se félicitera de voir « la fin d’un dossier très ancien » et surtout la création de 52 emplois. « Rendre la ville attractive passe par plein de choses, aussi par des enseignes porteuses sur le territoire », estimera l’élu, avant de rappeler les implantations récentes sur sa ville de la Fnac et de Boulanger. 

Le député s’enquerra pour sa part de l’ancrage local du futur magasin, notamment sur les produits locaux. La stratégie de l’enseigne ayant évolué, un futur étal proposant des produits locaux en circuits courts est évoqué. Et, comme à chaque ouverture du magasin, Lidl reversera le chiffre d’affaires de la vente de sacs lors de la semaine d’ouverture au club de handball local. De quoi favoriser son implantation. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais