Publié il y a 18 jours - Mise à jour le 04.06.2024 - Abdel Samari - 2 min  - vu 7155 fois

ÉDITORIAL Auchan à Cap Costières : la concurrence s'organise

Supermarche Leclerc
Photo via MaxPPP

Les grandes enseignes qui tiennent le marché nîmois n'ont pas l'intention de rester les bras croisés.

Le rachat de Casino par Auchan et Intermarché est une révolution en France. Dans de nombreuses villes, l'enseigne va changer pour l'un de ses concurrents. Acteur historique de la grande distribution en France, le groupe s’est étoffé grandement, jusqu'à dépasser les frontières hexagonales. Non sans un grand succès, notamment à la fin des années 1990. Racheté plusieurs fois, côté en bourse, il a fini par subir de plein fouet la crise financière liée à son endettement, après une croissance externe trop forte. Malgré le rachat d'une bonne partie de ses magasins, la société française n'échappera pas aux nombreux sacrifices, y compris sur l'emploi. Aujourd'hui, Casino annonce la vente de 90 magasins et la cession des 76 magasins restants au début de l'été pour la somme de 345 millions d'euros. Qu'est-ce que cela va changer pour les salariés ? Le groupe dans un communiqué hier lundi assurait que Les Mousquetaires (enseigne Intermarché) et Auchan Retail France "se sont engagés à reprendre l'ensemble des contrats de travail des salariés affectés aux magasins et aux stations-service transférés." Mieux, les deux distributeurs "se sont également engagés à favoriser la candidature de collaborateurs du groupe Casino sur des postes disponibles." Et pour le consommateur ? Il va découvrir ou redécouvrir ce qu'il connait déjà. Intermarché et Auchan sont présents partout en France. Sauf pour le dernier cité, étonnamment chez nous, à Nîmes. Et c'est peut-être la clé d'un futur succès après l'effet découverte des premiers jours. Mais malgré la nouveauté, le changement d'enseigne et la présence stratégique d'un hypermarché dans la galerie Cap Costières, il y a un long chemin de reconstruction à venir. Depuis longtemps maintenant, Casino n'était pas réputé pour être les moins chers. Est-ce qu'Auchan parviendra à inverser la tendance ? D'abord sur les prix dans les rayons. Et ensuite, dans l'inconscient collectif des clients ? Surtout que d'autres grandes enseignes qui tiennent le marché nîmois n'ont pas l'intention de rester les bras croisés. Leclerc Nîmes connaît aujourd'hui un vif succès et reste l'enseigne la plus populaire. Intermarché Courbessac a engagé d'importants travaux dans sa galerie et son magasin. Jusqu'au parking. Sous l'impulsion des bons chiffres de ventes ces derniers mois. Enfin, Lidl a ouvert de nombreux magasins dans la ville ces dernières années, dans les lieux stratégiques, en bordure d'autoroute ou en ville active. Elle compte bien jouer sa partition. Cette concurrence renouvelée aura certainement du bon, notamment pour le client. Qui, après plusieurs mois d'inflation galopante, a bon espoir de retrouver un peu de pouvoir d'achat...

Abdel Samari

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio