Economie
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 20.02.2023 - AS - 2 min  - vu 600 fois

MAROC Carole Delga : « La coopération occitano-marocaine a encore de beaux jours devant elle ! »

Carole Delga Maroc

La présidente de la Région Occitanie lors de la célébration des 10 ans de la Maison de l’Occitanie à Casablanca

- Photo Région Occitanie

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie et de l’Association des Régions de France, était en mission au Maroc ces derniers jours. Ce déplacement s’inscrit dans la continuité des relations durables et fortes unissant le pays et l’Occitanie, avec notamment les missions menées en 2017 et 2018 par Carole Delga et les accords de coopérations avec les Régions de Casablanca-Settat, l’Oriental et Fès-Meknès.

L’Occitanie est également à l’initiative du programme Régions 21 de formation des cadres et élus marocains mené en partenariat avec l’Association des Régions du Maroc, l’Association des Régions de France et l’Agence française de développement (AFD). Dans le cadre de son déplacement, la présidente a participé aux 10 ans de la Maison de l’Occitanie à Casablanca, aux côtés de partenaires institutionnels, culturels et économiques marocains et français.

Située au cœur de la capitale économique du Maroc, la Maison de l’Occitanie à Casablanca est née de la volonté de la Région de construire un environnement économique et institutionnel performant, facilitant les échanges, les partenariats et les synergies entre les acteurs régionaux et leurs homologues marocains. Depuis sa création en 2012, la Maison de l’Occitanie à Casablanca, pilotée par l’agence régionale de développement économique AD’OCC, a permis de nouer des liens étroits et de concrétiser des partenariats fructueux : 1 140 accompagnements collectifs ont ainsi été réalisés, incluant 54 hébergements d’entreprises.

« Nous avons avec le Maroc une longue amitié ainsi que des liens culturels et historiques forts et uniques. Avec la Maison de l’Occitanie à Casablanca, nous sommes la seule Région française à pouvoir se prévaloir d’une représentation au Maroc aussi durable, a déclaré la présidente de la Région Occitanie Carole Delga à cette occasion. Depuis 10 ans, c’est un véritable pont jeté entre nos deux pays, car nous partageons une vision réciproque du développement, basée sur une relation équilibrée et gagnant-gagnant. Notre coopération active entre régions a ainsi pu être élargie aux échanges directs d’expériences et d’expertises entre chefs d’entreprise et porteur de projets, pour créer de l’emploi et de la croissance dans l’ensemble de nos territoires. Avec notre agence Ad’Occ, nous allons poursuivre ce travail, notamment sur les filières d’avenir : énergie, santé, spatial, ferroviaire et eau. Et je continuerai de porter, au nom de Régions de France et de l’Occitanie, la vitalité de la diplomatie des territoires et la réalité d’une relation de proximité, dans l’action et le faire. La coopération occitano-marocaine a encore de beaux jours devant elle ! »

Parmi les exemples de belles réussites pour les entreprises régionales grâce à l’appui de la Maison de l’Occitanie à Casablanca, on peut citer Phytocontrol, fondé en 2006 à Nîmes. L'entreprise nîmoise est un groupe de laboratoires spécialisé dans la sécurité sanitaire des eaux et des aliments. Avec l’ambition de se développer très rapidement au Maroc, la société a sollicité en mars 2019 un hébergement à la Maison de l’Occitanie à Casablanca, qui lui a permis de mener ses premiers entretiens d’embauche, de créer sa filiale marocaine et de bénéficier d'un écosystème favorable à son développement. Avec cet accompagnement régional, Phytocontrol a pu remporter en octobre 2020 un marché public stratégique auprès de l'Office national de la sécurité sanitaire des aliments, et va emménager dans ses propres locaux d’ici fin mars 2023.

AS

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais