Publié il y a 1 an - Mise à jour le 26.04.2023 - Abdel Samari - 2 min  - vu 1131 fois

NÎMES MÉTROPOLE Coopération économique : Franck Proust accueille le député-maire de la ville de Fimela (Sénégal)

Franck Proust et Karim Sene

Le président de Nîmes Métropole Franck Proust et le député-maire de Fimela, Karim Sene.

- Photo DR Objectif Gard

Alors qu'il y a plusieurs mois, à la tête d'une délégation d'entrepreneurs, Franck Proust avait fait le voyage jusqu'au Sénégal pour nouer des partenariats stratégiques, cette fois, c'est le désormais député-maire de la ville de Fimela, Karim Sene, qui s'est déplacé sur le territoire de Nîmes métropole.

Il y a tout juste un an, en mars 2022, le président de Nîmes métropole, Franck Proust, accompagnait une dizaine d’entreprises gardoises au Sénégal, espérant les aider à s’implanter en Afrique. « Je veux démonter qu’à l’échelle d’un territoire, on peut faire des choses. Il ne faut pas attendre tout de l’État ! Nos deux pays doivent construire un partenariat gagnant-gagnant », plaidait Franck Proust. Pour l’ancien député européen, ce voyage au Sénégal était un défi. Avec ses 16 millions d'habitants et ses 5% de croissance (avant la crise sanitaire, NDLR), le pays présente un fort potentiel de développement.

Un partenariat gagnant-gagnant

Le déplacement de cette délégation nîmoise à Dakar faisait suite au partenariat développé avec la commune de Fimela : « C’est la suite logique de notre partenariat que nous avons réalisé sur un triptyque : solidarité, formation et développement économique. » À 150 km au sud de Dakar, Fimela a signé un accord de coopération avec Nîmes métropole, comprenant l’envoi de cinq bus, d’un minibus et d’un véhicule léger. Une première pierre au chantier de la reconquête qu’espère le Républicain Franck Proust : « Aujourd’hui, si nous ne faisons rien, ce que nous voyons dans la mer Méditerranée va s’intensifier ! »

12 mois plus tard, c'est donc à Nîmes que le président de l'Agglo nîmoise a accueilli le désormais député-maire de la ville de Fimela, Karim Sene. « L'objectif est de faire un point régulier sur notre coopération. Nous allons mettre à disposition les bacs de ramassage des ordures ménagères qui sont actuellement remplacés sur le territoire. Nous avons aussi des projets de renouvellement du matériel roulant du réseau de transport. Les résultats sont déjà là avec une amélioration sur place du taux de présence dans les écoles et centres de formation de Fimela et même une progression de 4% au baccalauréat, une performance qui n'avait jamais été observée. »

Un futur contrat pour le dessalement ?

En échange, pour les entreprises locales, selon le Nîmois, l'accès au marché économique de l'une des villes les plus attractives aujourd'hui du Sénégal. « Un partenariat gagnant-gagnant comme je les aime », explique Franck Proust, contacté par notre rédaction. L'enjeu réside surtout dans la future usine de dessalement d’eau de mer des Mamelles à Dakar au Sénégal.

Un contrat qui s’élève à près de 146 millions d’euros. Et qui permettra à terme d'améliorer la capacité d’approvisionnement en eau de la capitale, Dakar, en couvrant les besoins d'un million d’habitants. « C'est parce que la confiance est installée, parce que nous avons mis en route un travail de fond et sur la durée que des coopérations dynamiques peuvent se réaliser », termine Franck Proust, promoteur de la dynamique économique gardoise.

Abdel Samari

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio