Éducation
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 11.11.2022 - norman-jardin - 2 min  - vu 771 fois

CLARENSAC Ils ont chanté contre le harcèlement scolaire

La chorale a interprété "l'effet de masse" de Maëlle (photo Norman Jardin)

Philippe Maheu et Vanessa Zampaglione (photo Norman Jardin)

Ce lundi, dans le cadre de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, la chorale du collège de Clarensac a chanté pendant la récréation. L’établissement avait également organisé des ateliers pour sensibiliser contre le harcèlement scolaire.

Instaurée en 2015, la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire se déroule chaque année le premier jeudi qui suit les vacances scolaires de la Toussaint. C’est l’occasion d’organiser des manifestations au sein des écoles, des collèges et des lycées. Cette année, le but était aussi de faire connaître le dispositif "pHARe", le plan de prévention de harcèlement à destination des écoles et des collèges.

Le collège Théodore Monod à Clarensac avait organisé une journée spéciale avec la chorale qui a interprété, pendant la récréation, la chanson « L’effet de masse » de la chanteuse Maëlle. Des lectures de textes, des chansons diffusées pendant la pause, des livres achetés et disponibles en prêt et des bracelets de sensibilisation étaient au programme. « Le harcèlement commence par des petites choses répétitives. La victime ne sait pas comment y mettre un terme et le mal-être s’installe. Cela peut aussi s’exprimer sur les réseaux sociaux et avoir des répercussions dans le cadre scolaire. Nous avons eu une situation de harcèlement l’année dernière et c’est un combat de tous les jours », explique Vanessa Zampaglione, la principale du collège.

Le directeur académique des services de l’Éducation nationale était présent à Clarensac et il estime que la situation est préoccupante en matière de harcèlement : « Dans le département, toutes les écoles, les collèges, les lycées et les lycées professionnels s’inscrivent dans cette démarche. Dans le Gard, c’est un phénomène qui évolue constamment et qui s’accentue. L’école, c’est un dernier lieu où l’on apprend à vivre avec les autres et il faut savoir accepter les différences, c’est une des missions de l’école. » Désormais les élèves ambassadeurs sont nommés dans les établissements et ils ont pour mission de faire remonter les situations de harcèlement qu'ils pourraient découvrir.

Norman Jardin

Norman Jardin

Éducation

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio