Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 18.06.2024 - Norman Jardin et Sacha Virga - 2 min  - vu 566 fois

GARD Ils étaient 5 300 candidats pour l’épreuve de philosophie du BAC 2024

Lycée JBD épreuve philosophie

Des lycéens heureux d'avoir fini l'épreuve

- Sacha Virga

Ce mardi, les lycéens gardois ont passé l’épreuve de philosophie du BAC 2024.

La terrible épreuve de philosophie est désormais derrière les élèves de terminale générale et technologique. "La science peut-elle satisfaire notre besoin de vérité ?", "L'État nous doit-il quelque chose ?" ou un commentaire de texte sur "La condition ouvrière" de Simone Weil étaient à l'ordre du jour pour les premiers cités. 

Franck Ourtal, le proviseur du lycée Ernest-Hemingway et Christophe Mauny, le directeur académique des services de l’éducation de Gard. • Photo : Norman Jardin

Ils étaient une quarantaine de candidats, dans la salle G520, du deuxième étage du lycée Ernest-Hemingway, à sagement s’installer pour passer l’épreuve de philosophie du BAC 2024. Les plus prévoyants étaient munis d'une bouteille d’eau, d’un thermos ou même de quelques berlingots de compote. Rapidement, les premières consignes sont données par le surveillant : « Il est interdit d’entrer dans la salle d’examen après l’ouverture de l’enveloppe contenant les sujets ».

Les candidats du lycée Ernest-Hemingway, ce mardi. • Photo : Norman Jardin

Puis, Christophe Mauny, le directeur académique des services de l’éducation nationale de Gard, s’adresse aux lycéens pour les encourager : « Donnez le meilleur de vous-même ». Enfin, les choses sérieuses pouvaient commencer avec l’ouverture des sujets. « Les sujets sont sécurisés dans un coffre, dans le bureau du proviseur et nous sommes vigilants pour s’assurer aucune fuite » aborde le DASEN. Cette année, les candidats étaient 21 580 dans l’académie de Montpellier, dont 5 300 dans le Gard.

Libérés, délivrés !

Sur les coups de midi au lycée Jean-Baptiste Dumas à Alès, les derniers téméraires ont rendu leur copie. Certains avec plus de conviction d'avoir une bonne note le 8 juillet prochain, date des résultats de l'examen. Violette et Yassin, tous deux en spécialité maths et physique étaient ravis du premier sujet, qui correspondait à leurs attentes : "Je suis sorti trente minutes avant, je n'avais pas trop réviser mais je pense avoir entre 12 et 15", commente Yassin.

Mathieu et Mattheo se sont portés également sur le premier sujet : "C'était plutôt parlant pour moi, j'ai pu placer quelques références scientifiques", explique Mattheo. "J'étais satisfait de ne pas tomber sur des sujets trop originaux", raconte Kenan. Léonie a plutôt opté pour le deuxième sujet : "Je l'ai trouvé assez simple. J'espère avoir une bonne note parce que j'avais bien révisé". Verdict dans quelques semaines !

Norman Jardin et Sacha Virga

Éducation

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio