Faits Divers
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 18.03.2018 - philippe-gavillet-de-peney - 1 min  - vu 2208 fois

AU PALAIS Le voleur de tickets de jeu à gratter décroche le gros lot

Photo d'illustration D.R/O.G - Getty Images

Photo d'illustration. DR

Détenu pour autre cause et libérable le 17 avril prochain, Brahim B. devra encore patienter avant de recouvrer la liberté.

Déjà connu pour des faits de même nature, le cambrioleur avait attiré l'attention d'une patrouille de police en se promenant le 10 février dernier, vers 2h du matin, avec un sac poubelle sur l'épaule, du côté de la Presse du Palais.

Son bagage de fortune étant rempli jusqu'à la gueule de tickets à gratter de la Française des jeux (80 paquets, NDR), interrogé sur sa provenance par les policiers, le prévenu avait expliqué qu'il passait par là et qu'il avait vu ce sac abandonné sur le trottoir et qu'il avait décidé de s'en emparer. Sauf que les policiers avaient rapidement découvert le cambriolage perpétré dans ce commerce du centre-ville de Nîmes et que les caméras de vidéo-surveillance de la ville l'avait surpris la même nuit en pleine tentative infructueuse sur un autre bureau de tabac situé non loin de là, dans l'Écusson.

Invoquant son droit au silence lors de sa garde à vue, le monte en l'air noctambule n'était sorti de son mutisme que pour déclarer : "ce n'est pas moi !" Des explications jugées un peu courtes par le tribunal qui l'a condamné à ne pas passer par la case départ, à ne pas toucher 20 000 francs et à un an de prison ferme supplémentaire.

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com   

Philippe Gavillet de Peney

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais