Bagnols-Uzès
Publié il y a 19 jours - Mise à jour le 14.01.2023 - Thierry Allard - 2 min  - vu 1483 fois

BAGNOLS/CÈZE Thierry Vincent devient attaché parlementaire de la députée RN Pascale Bordes

Thierry Vincent, élu d'opposition "Alliance citoyenne" à Bagnols-sur-Cèze. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Il était à la tête de la liste « Alliance citoyenne » en 2020 lors des dernières élections municipales à Bagnols, liste sur laquelle figuraient notamment des communistes et des insoumis. Le voici désormais attaché parlementaire de la députée Rassemblement national de la 3e circonscription, Pascale Bordes.

Il était à la tête de la liste « Alliance citoyenne » en 2020 lors des dernières élections municipales à Bagnols, liste sur laquelle figuraient notamment des communistes et des insoumis. Le voici désormais attaché parlementaire de la députée Rassemblement national de la 3e circonscription, Pascale Bordes.

Une information confirmée à Objectif Gard par la députée elle-même ce samedi soir. Syndicaliste FO aux Finances publiques, Thierry Vincent avait montré depuis quelques mois, et encore cette semaine lors de la séance du conseil municipal de Bagnols, un certain rapprochement avec les élus du groupe « Rassemblons Bagnols », auquel appartient Pascale Bordes dans l’opposition municipale.

En juin dernier, le fait qu’il ait donné en conseil municipal sa procuration à l’élu de « Rassemblons Bagnols » Olivier Wiry avait causé un tollé chez certains de ses anciens colistiers. Sa colisitère Audrey Blancher s’était alors désolidarisée de lui, dénonçant alors « une accointance insupportable depuis des mois avec certaines personnalités locales qui dans l’ombre avancent avec une extrême-droite qu’ils disent combattre ».

Contacté ce samedi soir, Thierry Vincent n’a pas répondu à notre sollicitation à cette heure.

Dans un communiqué, le secrétaire de la section du PCF du Gard rhodanien Elian Cellier, qui figurait sur la liste « Alliance citoyenne » en 2020, réagit en estimant que pour lui, « il ne s’agit pas d’une recomposition du paysage politique… mais d’une décomposition, une des étapes de la putréfaction ! Une bonne partie des électeurs a perdu sa boussole citoyenne en votant contre ses intérêts, bien aidé en cela par une partie de la classe politique qui, tels des girouettes tournent au gré des vents. Cette décomposition, cette putréfaction donne envie de vomir ! »

Thierry Allard

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais