Publié il y a 1 an - Mise à jour le 27.04.2023 - Anthony Maurin - 2 min  - vu 837 fois

NÎMES La Gaule investit les Journées romaines

Le défilé nocturne dans les rues de la ville (Photo : V Chambon).

- Vincent CHAMBON

Organisée par la Ville de Nîmes, en partenariat avec son délégataire Edeis, l’édition 2023 des Journées romaines de Nîmes se tiendra du 4 au 8 mai.

Les Grands jeux romains ont véritablement changé l'aile avant de la saison touristique. La Ville a pris la balle au rebond assez récemment et c'est avec Edeis, le nouveau délégataire, que les Journées romaines prennent de l'ampleur pour irriguer la ville quelques jours durant, d'histoire et d'histoires.

Le fort des légionnaires romains en 2022 au Bosquet de la Fontaine (Photo Archives Anthony Maurin)

À la fois festive et familiale, la manifestation s’est imposée comme le plus grand événement en Europe de reconstitution historique sur l’Antiquité et contribue à accroître l’attractivité de la Cité. L’an dernier, 104 000 visiteurs avaient été séduits.

Surnommée la "Rome française", Nîmes possède les monuments romains les mieux conservés au monde. Cet héritage exceptionnel offre un décor idéal pour cinq jours de fête dans toute la ville, du 4 au 8 mai 2023. Au programme, de nombreux spectacles et animations à l’ambiance très gauloise : conférences, marchés, visites guidées, défilés, cérémonies romaines, ateliers… et, en point d’orgue, trois représentations du grand spectacle de reconstitution historique, Vercingétorix, dans les arènes.

Le défilé nocturne dans les rues de la ville (Photo : V Chambon). • Vincent CHAMBON

"Les Journées romaines de Nîmes sont nées de la volonté d’animer, de valoriser et de promouvoir l’exceptionnel patrimoine antique de notre cité. Elles sont aujourd’hui un rendez-vous incontournable qui permet à la ville de rayonner à l’échelle nationale", se félicite Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes.

L’occasion de découvrir les nombreuses animations portées par la Ville : le village gallo-romain et son marché antique sur l’Esplanade, les animations du centre-ville sur la place Gabriel-Péri et la place du Chapitre, et les animations culturelles aux Jardins de la Fontaine.

Le Musée de la romanité proposera également des animations et ateliers de démonstration, l’office de Tourisme fera participer les petits et grands à une chasse aux trésors.

Dans les arènes (Photo Archives Tony Duret / Objectif Gard)

Edeis présentera trois représentations de son grand spectacle historique, Vercingétorix. Vous retrouverez également le fort des Légionnaires et le banquet romain aux Jardins de la Fontaine, les visites théâtralisées en nocturne, le grand défilé aux flambeaux (des arènes à la Maison carrée) des 500 reconstituteurs, puis les déambulations des figurants dans le centre-ville. Il sera par ailleurs possible d’assister aux deux conférences historiques à l’Université de Nîmes.

150 agents de la Ville seront mobilisés pour la bonne tenue de l’événement (festivités, prévention, culture, arènes, logistique, commerce, coordination, police municipale, communication, Musée de la romanité). 200 toges romaines ont été confectionnées par les couturières de la Ville pour être prêtées aux commerçants de l’Écusson afin d’offrir une immersion totale dans l‘Antiquité.

Dans les rues de la cité... Ici les Limitis, une troupe qui participe à Vercingétorix (Photo Archives Tony Duret / Objectif Gard)

Un événement qui lance véritablement la saison touristique et qui avait vu plus de 104 000 visiteurs déambuler dans le centre-ville, dont 27 000 dans les arènes.

"Les Journées romaines sont aujourd’hui un vrai succès populaire avec du monde partout en ville, des animations très suivies et une ambiance très familiale. La complémentarité de nos animations avec celles proposées par Edéis permet de proposer au grand public un week-end magnifique", explique Frédéric Pastor, adjoint aux Festivités.

Retrouver la billetterie sur www.arenes-nimes.com et le programme complet sur nimes.fr

Anthony Maurin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio