Politique
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 01.12.2023 - Abdel Samari - 2 min  - vu 1000 fois

ÉDITORIAL Élection européenne : l'espérance de lucidité

Photo : Norman Jardin

Jordan Bardella fait actuellement la course en tête dans les sondages d'opinion pour les Européennes. Et rien ne permet de dire que ce sera différent dans six mois. Sauf un éclair de lucidité sur le bilan du Rassemblement national à Bruxelles et Strasbourg depuis des années.

Le 1er décembre annonce l'arrivée des cloches de Noël. Cette période de l'année où petits et grands attendent avec impatience le 25 pour découvrir les surprises sous le sapin. C'est aussi un moment de rencontres familiales. Où les proches éloignés font des kilomètres pour retrouver de la chaleur humaine, pour des repas dantesques de réveillon. L'échange, le partage sont au rendez-vous. Et les discussions jusqu'à la fin de la nuit aussi. C'est le moment de refaire le monde. Et l'année écoulée. Après une année 2023 si terrible sur les fronts de guerre au Proche-Orient comme aux portes de l'Europe, où l'actualité anxiogène ne nous a pas épargné, ces quelques jours offrent un peu de répit. Ils seront salvateurs pour affronter 2024. Une nouvelle année avec de nouveaux horizons, des résolutions aussi. D'une meilleure harmonie. D'une progression de la condition humaine là où les dictateurs ou extrémistes ont pris le pouvoir. L'espérance aussi d'une amélioration économique après le tsunami inflationniste. L'attente de débats plus intelligibles pour les Français. D'un personnel politique qui saura faire amende honorable et retrouver du sens. Un doux rêve qui n'arrivera probablement pas. Car 2024 marquera le temps d'une nouvelle élection intermédiaire. L'Europe et son avenir seront au coeur des enjeux. La France comptera les points. Et les résultats attendus en juin donneront le tempo de la dernière partie du quinquennat Macron déjà bien entamé depuis 2022. Alors qu'il ne pourra pas se représenter, que ses successeurs sont multiples, c'est sa concurrente principale qui pourrait se frotter les mains l'été prochain. Les derniers sondages donnent une avance considérable à son poulain, Jordan Bardella. Ce dernier fait actuellement la course en tête et rien ne permet de dire que ce sera différent dans six mois. Sauf un éclair de lucidité sur le bilan du Rassemblement national à Bruxelles et Strasbourg depuis des années. L'an prochain pourrait être aussi décisif pour Marine Le Pen. Le parquet de Paris a requis un procès contre le Rassemblement national et 27 personnes liées au parti, parmi lesquelles Marine Le Pen et son père, soupçonnés d'avoir participé à un système de détournement de fonds publics européens pendant 12 ans. Cela changera-t-il la donne dans l'esprit des Français ? L'avenir le dira.

Abdel Samari

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio