Politique
Publié il y a 19 jours - Mise à jour le 21.11.2022 - Coralie Mollaret  - 1 min  - vu 161 fois

EXPRESSO Solidarités : un plan d’action présenté le 6 décembre

Projet phare de la présidente du conseil départemental, Françoise Laurent-Perrigot, le schéma des solidarités sera présenté le 6 décembre.

« C’est la première fois que la collectivité se dote d’un schéma unique pour plus de lisibilité et de cohérence dans ses actions », commente la présidente du conseil départemental. Le 6 décembre, la collectivité organisera une conférence de presse pour présenter son « plan d’action » en matière de social, comprenant « 11 orientations, 32 objectifs stratégiques et 83 objectifs opérationnels ». De quoi mettre un peu de pragmatisme dans un schéma, né d’une large concertation de décembre 2021 à juillet 2022.

Ce document unique « permettra de planifier nos actions jusqu’en 2027 », poursuit l’exécutif. Le document de 178 pages est par ailleurs une véritable bible du social. On y retrouve quelques données clefs : 7 500 naissances chaque année dans le département, 5 250 enfants atteints d’un handicap scolarisés, 320 000 actifs dans le Gard et un taux de RSA à 9%.

Un observatoire des solidarités

Concernant les personnes âgées, dont a la charge la collectivité départementale, on apprend que 90 500 personnes ont plus de 75 ans et que 16 400 personnes bénéficient de l’Allocation personnalisée d’autonomie.

Ce schéma s’accompagne de la création d’une conférence départementale des solidarités, adossée à l’observatoire des solidarités. L’organisme étant chargé « d’observer l’évolution des besoins sociaux, d’évaluer la mise en œuvre du schéma » ou encore de « produire des analyses et faire des propositions afin de faire évoluer les services ».

Coralie Mollaret

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais