Publié il y a 17 jours - Mise à jour le 13.05.2024 - Coralie Mollaret - 1 min  - vu 192 fois

EXPRESSO Un couple sur quatre a des problèmes de stérilité

Le député du Gard, Philippe Berta, s’est vu confier une mission parlementaire sur les problèmes de fécondité des Français. 

« Nous sommes dans une situation que nous ne mesurons pas suffisamment… », alerte le député MoDem de la 6ème circonscription du Gard, Philippe Berta. Généticien de formation, le Nîmois va travailler sur les problèmes de fertilité des couples français. Une mission parlementaire confiée par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques. 

Aujourd’hui, « un couple sur quatre connaît des problèmes de stérilité. Un chiffre en constante progression », déplore le député. Les raisons sont multiples : « l’origine est déjà masculine puisqu’en deux générations, les garçons ont perdu en moyenne 50% de leurs spermatozoïdes… Si ça se poursuit, ça pose des questions sur la 6ème extinction. » 

Des enfants de plus en plus tard 

L’origine vient également du côté de l’évolution de la société   « Aujourd’hui, la femme veut procréer de plus en plus tardivement… Or, à partir de 30 ans, la fertilité féminine commence à décroitre et au-delà de 35 ans, elle devient très faible », souligne Philippe Berta. Et d’ajouter : « En 2012, l’âge moyen pour la femme de procréer était de 28,8 ans. Aujourd’hui, on est au-delà de 30 ans. » 

« En France, nous avons un problème avec la procréation médicalement assistée », insiste le parlementaire. Aujourd’hui, beaucoup de couples partent en Espagne pour procéder à une PMA. S'il doit rendre sa copie d'ici la rentrée, Philippe Berta émet quelques pistes comme « la congélation et le don d’ovocyte ». Sa mission l’amènera à étoffer davantage son discours et ses solutions. À suivre donc.   

Coralie Mollaret

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio